En ce moment
 

EnjoyPhoenix dénonce la pression sociale autour de la maternité: "Une femme n’est pas une poulinière"

EnjoyPhoenix dénonce la pression sociale autour de la maternité:
©Instagram @enjoyphoenix
 
EnjoyPhoenix
 

Dans un post Instagram, l’influenceuse, EnjoyPhoenix, s’est exprimé sur la pression que subissent les femmes quant à la maternité. Elle ne supporte plus qu’on lui demande: "A quand le bébé?"

"A quand le bébé?" c’est une question qui énerve de plus en plus de femmes. Le choix de la maternité relève de la sphère intime et la pression sociale est insupportable à gérer. C’est le cas aussi de Marie Lopez, connue sous le nom de EnjoyPhoenix sur les réseaux sociaux.

Dans un post publié sur Instagram, elle écrit: "3 ans que je reçois cette question sur les réseaux. Pourtant, il n’y a pas que là que ce questionnement revient. Au cœur même de ma famille, les anciennes générations se demandent pourquoi à 25 ans, je suis toujours sans enfant. Je sais que je ne suis pas la seule, et que beaucoup se reconnaîtront dans mes paroles."

Elle relève les différentes choses qui font qu’une femme n’a pas d’enfant: d’abord, tout le monde ne veut pas spécialement avoir des enfants. Ensuite: "Tout le monde ne PEUX PAS avoir d’enfants."

"Ce n’est pas une finalité ni un but de vie pour tout le monde. “Mariage-maison-chien-bébé” une utopie pour beaucoup, mais demandez-vous pourquoi vous croyez que c’est la clé du bonheur. Pour ma part, c’est ce que la société veut nous faire croire. Mais le bonheur ne réside pas FORCÉMENT dans ce schéma."

Marie Lopez dénonce également le business autour des enfants dans le milieu des influenceurs. "De plus en plus de personnes exploitent leurs grossesses et leurs enfants pour le buzz."

Elle conclut: "Une femme n’est pas une poulinière, elle a le droit de ne pas vouloir d’enfant. Une femme peut ne pas avoir d’instinct maternel, elle peut faire ce qu’elle veut avec son corps, sa carrière, ses envies, sa vie. Une femme n’est pas plus à sa place en étant mère. (…) Merci de respecter mes choix."

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires