En ce moment
 

Enora Malagré découvre avec effroi que son image est utilisée dans des films pornos: "J’ai l’impression d’avoir subi une agression sexuelle"

Enora Malagré découvre avec effroi que son image est utilisée dans des films pornos:
© Capture d'écran Dailymotion - Pure People - extrait de Complément d'enquête
 
 

Jeudi soir, "Complément d’enquête" dévoilait les dessous des arnaques sur Internet, dont celles concernant l’utilisation des images et vidéos à caractère sexuel. L'émission diffusée sur France 2 a montré des montages vidéos et photos dans lesquels on peut voir l'image d'Enora Malagré usurpée dans des films pornos. Son visage a été utilisé sans qu'elle le sache.

Une vidéo DailyMotion a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'dailymotion' pour afficher ce contenu.

"On voit que c’est votre visage qui a été découpé et rajouté sur le corps d’une actrice porno. On vous voit en hôtesse de l’air. Ça devient beaucoup plus trash ensuite", a expliqué le journaliste de l'émission à Enora Malagré, en plateau pour réagir à ces "deep fake" qui ont atteint "des dizaines de milliers de vues sur Internet".

La comédienne a été profondément choquée en découvrant leur existence. "Je savais qu’il y avait des photos de moi un peu trafiquées qui circulaient. J’ai l’habitude d’être cyberharcelée. J’ai l’habitude d’avoir une image parfois trafiquée, torsadée. Mais ça, je l’ai découvert, avec le choc que cela provoque", a-t-elle répondu.

"J’ai l’impression d’avoir subi une agression sexuelle. Mon visage est sur un corps. Ce corps a un rapport sexuel avec quelqu’un. Ça, je ne le consens pas. C’est une profonde atteinte à ma dignité."

"J’ai la sensation, qu’à un moment, j’envisage que ça peut être mon corps. Même moi, j’oublie assez rapidement que ce n’est pas mon corps. J’assimile ce corps comme le mien. Donc, j’assimile cette image de moi en train d’avoir un rapport sexuel avec quelqu’un que je ne connais pas, qui n’est pas consenti. Donc, pour moi, c’est une agression", a précisé l'animatrice choquée.


 




 

Vos commentaires