En ce moment
 

Florent Pagny encense le public belge, toujours au rendez-vous contrairement aux Français: "Ici, c’est magistral!"

 
 

Florent Pagny fêtera ses 60 ans dans un mois et demi. Un événement qui concorde avec la sortie de son nouvel album, "L’avenir", et la tournée de concerts qui l’accompagne. Il répondait aux questions de notre journaliste Olivier Schoonejans sur le plateau du RTLINFO Avec Vous. L’artiste a d’abord évoqué le ton "optimiste et enjoué" de son nouvel opus. "D’ailleurs, on le voit sur la pochette : je regarde vers le ciel. Et on se dit qu’il y a peut-être des choses qui arrivent qui vont être bien", a-t-il remarqué.

Lorsqu’Olivier Schoonejans observe une ressemblance avec la musique de Calogero, Florent Pagny assume pleinement. Composition, production, mix… Calogero est derrière toutes les étapes de cet album : "Quand on me dit ‘Quel bel album, vous nous avez fait un beau cadeau’, je regarde tout le monde et je dis ‘C’est Calogero qui m’a fait ce beau cadeau. Il m’a apporté tout ça sur un plateau’".

Dans le clip du premier single éponyme, "L’avenir", on peut voir le fils de Florent Pagny piloter un avion. Comme lui, ses deux enfants ont début très tôt leur carrière professionnelle, l’un dans la mécanique, l’autre dans la photographie. "Ils sont bien, équilibrés, sympathiques. Ils parlent trois langues, sans accent", s’est-il félicité.

Florent Pagny commencera sa tournée le jour de son anniversaire. Il se réjouit déjà de ses dates bruxelloises, le 17 novembre et le 25 mars. Le chanteur n’a pas tari de compliments à l’intention du public belge. "La date bruxelloise est primordiale. Il y a un public hors normes (…) il ne faut pas rater ça. Ici, c’est magistral".


 




 

Vos commentaires