En ce moment
 

Inès (Koh-Lanta) prédit une "troisième vague" de Covid-19: sa déclaration suscite des moqueries

Inès (Koh-Lanta) prédit une
 
 

Inès Loucif, ex-candidate de Koh-Lanta, infirmière de profession, affirme sur Instagram qu'il y a aura une troisième vague de coronavirus. Une prise de parole accueillie avec un certain dédain.

Après Koh-Lanta, Inès a enchaîné avec "La Villa des cœurs brisés", puis a quitté le tournage de "La Bataille des couples" pour finalement retrouver... le chemin de l'hôpital. Un univers nettement moins léger que celui de la télé-réalité, et ce particulièrement en cette période de crise de coronavirus. "Je me sentais obligée d'aller aider, je ne me voyais pas rester chez moi, alors que je suis quand même infirmière, voilà c'était normal", explique-t-elle sur Instagram.

Une reprise difficile pour Inès qui ne cache pas sa rancœur envers le gouvernement français, contre lequel elle se dit "très remontée". "Je suis ultra saoulée par ce qu'il se passe. On se tape une deuxième vague mais il y en aura une troisième, écrit-elle. Moi j'ai été traumatisée par ce que j'ai vu lors de la première vague, des conditions, des protocoles qu'on était obligé de suivre qui étaient durs, là ça redevient hardcore, le personnel il est au bout du bout, et on va se retaper une troisième vague c'est certain".

Des propos repris par CNews dans un article intitulé "Coronavirus : Inès, l’ex-candidate de Koh-Lanta, affirme qu’il y aura une 3e vague". C'est ce dernier qui a déclenché une série de tweets plutôt désobligeants pour Inès. "C'est dire le niveau des prédictions... Et le sérieux de l'épidémie", ironise l'un. "Inès de Koh-Lanta, qui ne connait pas la différence entre un kiwi et une orange, nous annonce une 3ème vague...", raille un autre. D'autres internautes fustigent un certain mépris pour cette infirmière en première ligne, au simple motif qu'elle a participé à des émissions de télé-réalité.




 

Vos commentaires