En ce moment
 

Sur le plateau de RTL Info, Patrick Sabatier se livre: "On est plus pudique avec nos parents qu’avec nos invités"

 
Patrick Sabatier
 

Le célèbre animateur et producteur de télé et de radio Patrick Sabatier était invité sur le plateau de RTL Info ce vendredi 23 septembre.

Un livre presque autobiographique

Il vient de publier un roman, La Lettre, qui est un récit inspiré "de faits réels", notamment sur sa propre vie et celle de ses parents, dont il enrobe les vraies personnalités de personnages fictifs et de contextes romancés. "Je voulais garder des distances avec les personnages" afin d’être "un peu moins impudique".  

Pour écrire ce livre, Patrick Sabatier a du travailler sur lui et sur sa famille. Un travail de longue haleine et de rétrospectives, puisque "à 14 ans", son "seul but était d'être animateur radio", passant parfois à côté des réalités.

L’ouvrage de Patrick Sabatier soulève également la question des non-dits. "Faut-il tout dire ? Je ne suis pas sûr. Faut-il tout savoir ? oui": la démarche de toute une vie, concède-t-il, surtout quand la communication est difficile en famille.

Patrick Sabatier partage la complexité d'interroger ses proches. "Dans le métier de journaliste, on pose des questions très intimes, très indiscrètes et ces questions, on ne les pose à ses parents", analyse-t-il. "On n’interviewe pas ses parents, on n’ose pas écouter certaines réponses. On est plus pudique avec ses parents qu’avec des invités en plateau."

La télévision, un amour de toujours 

Sur le plateau de RTL INFO, Patrick Sabatier évoque aussi sa carrière et les nombreuses personnes qu’il a rencontrées. "La personnalité qui m’a le plus impressionné, c’est Alain Delon", indique-t-il. "C’est en même temps celui avec lequel je me suis le plus lié."

Côté télé, Patrick Sabatier avoue toujours regarder beaucoup la télévision, des téléfilms aux reportages découvertes. "La télé est un outil extraordinaire d’information, de documentation et même d’instruction", dépeint-il. Ce qu’il aurait aimé animer? "Avis de recherche", sans hésiter. L’émission qu’il n’aimerait surtout pas présenter ? "Là où il y a beaucoup de vulgarité." Comprendra qui voudra.


 

Vos commentaires