En ce moment
 

Jean-Jacques Peroni, figure emblématique de Grosses Têtes, écarté après ses propos polémiques

Jean-Jacques Peroni, figure emblématique de Grosses Têtes, écarté après ses propos polémiques
©Non-Stop People - Capture d'écran
 
Jean-Jacques Peroni
 

Jean-Jacques Peroni n'est pas près de remettre les pieds aux Grosses Têtes, l'émission de Laurent Ruquier diffusée sur RTL et Bel RTL.

Et pourtant, cela fait de nombreuses années qu'il fait partie des "sociétaires" de Philippe Bouvard d'abord, puis de Laurent Ruquier ensuite. Le blog de Jean-Marc Morandini révèle qu'il a été écarté de RTL après les propos qu'il a tenus dans "L'instant Deluxe" du site Non-Stop People.

Il y a reproché à Laurent Ruquier une forme de censure. "Comme on est sous la botte de la kommandantur bien-pensante, je m'emmerde. Ce sont les gens, l'époque, leur façon de penser. Moi je dis qu'on peut ne pas faire rire avec des bonnes pensées", a-t-il expliqué.

"On est censuré par la bien-pensance et la 'moraline'. Il y a de l'autocensure. Je raconte une blague. Et Laurent Ruquier me dit 'celle-là, on va la couper'. Comme je dis, on n'est pas à France Inter ici, merde !", a-t-il ajouté.

Des propos qui ont sans doute fait bondir le principal intéressé, mais aussi la station française RTL.

Mais l'humoriste en a remis une couche. "Je m'en fous d'avoir été viré. Complètement. Je n'ai aucun regret concernant mes propos", a-t-il confié à Puremédias.

Mais il dit ne pas en vouloir à Laurent Ruquier en particulier, mais plutôt à son employeur. "Ce n'est pas du tout lui. J'ai beaucoup de respect pour Laurent Ruquier. Je ne veux pas savoir qui a pris cette décision. Je m'en fous. On ne peut pas dire ce qu'on veut. C'est la muselière. Moi, la muselière, je l'arrache. Tout le reste, j'en ai rien à foutre ! Je m'emmerdais dans l'émission, alors je me tire ! Il n'y a pas de problème".

 




 

Vos commentaires