En ce moment
 

Kim Glow en larmes: "Est-ce que je vais perdre l’homme de ma vie parce que je ne veux pas d’enfants?" (vidéo)

Kim Glow en larmes:
© Kim Glow Snapchat
 
 

Kim Glow, ex-candidate des Marseillais, a confié ses craintes et ses doutes sur Snapchat. La femme de 35 ans ne souhaite pas devenir mère et envisage de subir une intervention chirurgicale pour s’en assurer. Mais elle a peur de regretter son choix.

"Je suis en plein doute parce que je suis à un âge où je peux avoir des enfants, le virage c’est maintenant, et j’ai essayé de me convaincre que j’en voulais et le problème c’est qu’au fond de moi, je n’ai pas du tout envie. Et il y a une solution radicale, c’est de me faire ligaturer les trompes".

"Je me pose un milliard de questions. J’ai l’impression d’être égoïste et en même temps, je ne fais pas exprès, c’est ce que je ressens au fond de moi. Je me demande si je suis normale de penser comme ça. J’ai envie de pleurer (…) j’essaie de comprendre pourquoi je veux me faire ligaturer les trompes, en tout cas je suis terrifiée à l’idée de tomber enceinte. Je ne veux pas prendre la pilule, avoir un stérilet, je n’imagine même pas ce n’est pas la peine".

Kim Glow craint aussi que sa décision ait des conséquences sur sa relation amoureuse. "Je n’arrive pas à me calmer, je ne fais que pleurer, j’ai peur que mon compagnon me quitte. Est-ce qu’on s’aimera assez pour rester tous les deux toute la vie, je ne sais pas… Est-ce que je vais perdre l’homme de ma vie parce que je ne veux pas d’enfants? Je me pose un million de questions mais au fond de moi je n’en veux pas, j’ai l’impression d’être une mauvaise personne".

La femme de 35 ans a été soutenue par de nombreuses femmes qui ont fait le même choix et ont subi une intervention chirurgicale pour s’assurer de ne pas avoir d'enfant. Elles lui ont confié n'avoir aucun regret. Ces témoignages ont rassuré Kim Glow dans sa décision.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires