En ce moment
 

Kim Kardashian et Kanye West font appel à Trump pour faire libérer A$AP Rocky

Kim Kardashian et Kanye West font appel à Trump pour faire libérer A$AP Rocky
© Isopix & Belga

Plus de 370.000 personnes ont signé une pétition sur Internet appelant à la libération du rappeur américain ASAP Rocky, soupçonné d'agression après une rixe à Stockholm et détenu en Suède, a annoncé mercredi le site change.org sur lequel elle a été mise en ligne.

D'après cette pétition, #JusticeForRocky, le rappeur a agi en légitime défense et sa détention, dans des "conditions inhumaines", le temps de l'enquête, constitue une violation de ses droits. ASAP Rocky, 30 ans, de son vrai nom Rakim Mayers, a été arrêté et placé en garde à vue la semaine dernière, en compagnie de trois autres personnes, après une bagarre, le 30 juin, dans les rues de la capitale suédoise. A$AP Rocky a expliqué qu'il s'agissait de "types qui agressent sexuellement des jeunes femmes".

Vendredi, un tribunal de Stockholm avait ordonné son incarcération au motif qu'il existait "un risque de fuite" à l'étranger. Son avocat, Henrik Olsson Lilja, avait été débouté de l'appel qu'il avait alors interjeté et la Cour suprême suédoise avait déclaré lundi n'avoir trouvé "aucune raison" de réviser la décision de placer ASAP Rocky détention provisoire.

Kanye West et Kim Kardashian ont demandé l'aide de Donald Trump pour faire libérer le rappeur en prison depuis trois semaines, explique TMZ. La grande soeur de Kylie Jenner aurait contacté directement son ami Jared Kushner, gendre de Trump. Le président américain aurait accepté de mobiliser une équipe, dans laquelle figure le secrétaire d'État Mike Pompeo, pour y parvenir. Ils ont débuté des discussions avec les autorités suédoises. La détention d'A$AP Rocky est "injuste", selon Trump.

Originaire de New York, A$AP Rocky s'est fait connaître en 2011 avec la sortie d'une compilation intitulée "Live. Love. ASAP". En 2013, il enchaîne avec son premier album "Long. Live. ASAP".

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires