En ce moment
 

Kim Kardashian et Kylie Jenner victimes d'usurpation d'identité: la supercherie a duré 8 semaines

Kim Kardashian et Kylie Jenner victimes d'usurpation d'identité: la supercherie a duré 8 semaines
© ISOPIX
 
 

Kim Kardashian et sa petite soeur Kylie Jenner ont été victimes d'usurpation d'identité. Deux personnes se sont fait passer pour elles, et ça a fonctionné puisque pendant 8 semaines, les usurpateurs ont touché... des indemnités chômages bien élevées!

Kim Kardashian et sa soeur Kylie Jenner ont récemment fait les frais de leur notoriété. Les deux stars de la télé-réalité américaine ont été victimes d'usurpation d'identité pendant pas moins de 8 semaines! A l'origine de la supercherie, des fraudeurs basés dans l'état du Michigan. Ces-derniers ont entrepris des demandes d'allocations chômage sur Internet en se faisant passer pour les deux businesswoman américaines, selon les révélations du site TMZ.

Les fraudeurs ont pu toucher 7.000 dollars d'indemnités chômage 

Cette affaire met en lumière les dysfonctionnement liés à l'assurance chômage américaine, dysfonctionnements qui ont rendu les paiements possibles. Victime de plusieurs attaques frauduleuses, l'assurance-chômage assure, via The Detroit News, que c'est une erreur logicielle qui a permis le paiement des allocations. 

Cette histoire plus que rocambolesque aurait donc pu être évitée. Les imposteurs ont entré le nom des deux soeurs dans le système des indemnités chômage, et on le sait très bien, les deux stars de la télé-réalité américaine sont bien loin de l'inactivité. Kylie Jenner est à la tête de Kylie Cosmetics, sa propre marque de maquillage tandis que son aînée à sa propre émission de télé-réalité où toute la famille apparaît. Elles sont aussi bien présentes sur les réseaux sociaux et empochent pas mal d'argent avec toutes sortes de partenariats rémunérés. A titre d'exemple, Kylie Jenner demande en moyenne 1 million d'euros pour un post Instagram, elle est d'ailleurs l'influenceuse la mieux payée au monde.

Les deux soeurs sont donc bien loin de connaître la crise et l'inactivité. Mais, résultat des courses, cette escroquerie bien ficelée a permis aux malfaiteurs de toucher 8 semaines d'aides pour un total s'élevant à 7.000 dollars (soit environ 5.950 euros). 

Des abus liés à l'assurance chômage qui coutent 40 milliards de dollars chaque année  

Au plus fort de la pandémie, le site de l'assurance-chômage a été pris d'assaut et croulait sous les milliers de demandes et de réclamations, dont "7 à 8% étaient fausses". Dix employés de l'agence d'assurance-chômage ont même été soupçonnés de fraudes puis licenciés, révèle The Detroit News. Des abus qui coûteraient, selon le FBI, 40 milliards de dollars chaque année.


 




 

Vos commentaires