En ce moment
 

Koffi Olomidé accusé d'agressions sexuelles: deux concerts annulés en Afrique du Sud

Koffi Olomidé accusé d'agressions sexuelles: deux concerts annulés en Afrique du Sud

Deux concerts en Afrique du Sud de Koffi Olomidé, star de la chanson congolaise, ont été annulés, a-t-on appris mercredi auprès des organisateurs, une décision prise à la suite d'une campagne sur les réseaux sociaux contre l'artiste condamné en France à du sursis pour atteinte sexuelle.

Le chanteur sexagénaire devait se produire le 28 juin à Johannesburg et le 30 juin au Cap (sud-ouest). "Le concert de Koffi Olomidé, prévu le 28 juin 2019, n'aura pas lieu au Gallagher Convention Centre" de Johannesburg, a annoncé la salle dans un communiqué mercredi. Le "Shimmy Beach" au Cap a aussi indiqué avoir "pris la décision (...) de ne pas accueillir le concert de Koffi Olomidé".

Une campagne lancée sur les réseaux sociaux

Les deux salles n'ont pas avancé d'explications. Mais une campagne sur les réseaux sociaux intitulée #StopKoffiOlomide avait été lancée pour empêcher le chanteur de se produire en Afrique du Sud.

En mars, la justice française a condamné le chanteur à deux ans de prison avec sursis pour atteintes sexuelles sur l'une de ses ex-danseuses, mineure au moment des faits. Le ministère public, qui avait requis sept d'emprisonnement ferme, a fait appel de cette condamnation.

Accusé d'"agressions sexuelles" sur quatre jeunes femmes

Il accuse Koffi Olomidé d'"agressions sexuelles" sur quatre jeunes femmes travaillant pour lui et qu'il aurait séquestrées dans un pavillon de la région parisienne entre 2002 et 2006. L'artiste a été relaxé pour trois d'entre elles, ainsi que pour le chef de séquestration.

Koffi Olomidé est aussi sous le coup d'un mandat d'arrêt de la justice zambienne pour l'agression présumée d'un photographe à Lusaka en 2012.

Vos commentaires