En ce moment
 

L'ancienne demoiselle d'honneur et meilleure amie d'Ivanka Trump balance: "C'était une sacrée peste!"

L'ancienne demoiselle d'honneur et meilleure amie d'Ivanka Trump balance:
(c)ISOPIX
 
 

Lysandra Ohrstrom, une journaliste de 38 ans rédactrice pour The Observer et Huffington Post, prétend être l'ancienne "meilleure amie'' d'Ivanka Trump, la fille du président américain. Elle vient d'écrire un article cinglant dans le magazine Vanity Fair dans lequel elle décrit le comportement insolent d'Ivanka pendant leur adolescence et leur jeune vie d'adulte.

Lysandra et Ivanka ont passé leur jeunesse dorée dans une école privée de l'Upper East Side de New York. Les deux adolescents étaient tellement proches que le jour où Jared Kushner a demandé la main d'Ivanka, c'est Lysandra qui a été choisie pour officier comme l'une des deux demoiselles d'honneur. Une amitié qui s'est pourtant terminée abruptement le lendemain des noces. 

Aujourd'hui, l'ancienne New-yorkaise qui avoue avoir voté pour Joe Biden lors de cette dernière élection a décidé de lever le voile sur Ivanka, que beaucoup voient briguer un jour le poste de présidente des Etats-Unis.

"Précoce, peste, et obsédée par l'argent"

Selon elle, Ivanka a toujours été la plus grande fan de son père, Donald. Elle écrit: "Ivanka était charmante et précoce à l'adolescence, ce qui séduisait les adultes. D'apparence, elle était calme et tranchait avec la grossièreté de son père mais était, en privé, tout aussi obsédée par l'argent et avait du mal à le cacher."

Au lycée, Ivanka ne voulait pas lire les lectures imposées par son établissement scolaire: "Pourquoi m'obligez-vous à lire un livre sur les pauvres gens?" se serait-elle déjà exclamée.

Elle encourageait également ses camarades de classe à montrer leurs seins à la fenêtre aux passants, et quand elles étaient surprises en flagrant délit, se dédouanait de toutes responsabilités. "Elle arrivait toujours à s'en sortir avec les professeurs. C'était une sacrée peste", se souvient Lysandra.

Un jour, l'adolescente a même réussi à porter le chapeau d'une de ses flatulences sur le dos d'une camarade de classe. 

Elle jugeait constamment la richesse des gens qui l'entouraient: "Depuis quand un enseignant peut-il s'acheter une BMW?", s'interrogeait-elle. Et lorsque les deux jeunes femmes regardaient des films ensemble, Ivanka faisait des commentaires du style: "Pourquoi un policier vit-il dans une grande maison comme celle-là? C'est impossible", estimait-elle.

Des rencontres avec Donald Trump

Lysandra a rencontré plusieurs fois Donald Trump. Elle souligne qu'il manquait d'humour. 

"Il m'a demandé si Ivanka était la "plus jolie'' fille de la classe et a été stupéfait lorsque je lui ai dit qu'elle ne l'était pas, mais qu'elle était probablement dans le top cinq", se souvient-elle.

"Qui est plus jolie qu'Ivanka?", m'a-t-il demandé très sérieusement, avec confusion", se rappelle la jeune femme, embarrassée d'avoir répondu avec honnêteté. 

Plus gênant, Lysandra se souvient également que Donald Trump l'a félicitée quand elle a perdu du poids. 

L'amitié qui unissait les deux jeunes New-yorkaises s'est rompue le lendemain du mariage d'Ivanka et de Jared. "Je voulais parler de mon nouveau job à Ivanka et lui ai demandé si le sujet l'intéressait. Elle m'a dit qu'elle avait autre chose à penser ces derniers temps." Depuis, les deux jeunes femmes se sont perdues de vue.

> COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce mardi 18 novembre?




 

Vos commentaires