En ce moment
 

L'ex meilleure amie de Melania Trump balance: "Elle m'a utilisée et puis m'a jetée sous un bus"

L'ex meilleure amie de Melania Trump balance:
(c)ISOPIX
 
 

A quelques semaines de l'élection américaine, Stephanie Winston Wolkoff, l'ancienne meilleure amie et conseillère personnelle de Melania Trump à la Maison Blanche, publie un livre sur la First Lady des Etats-Unis et y dépeint un portrait peu flatteur.

Elle est l'une des femmes les plus photographiées au monde, mais elle reste un mystère pour beaucoup. Qui est Melania Trump? Le plus grand mystère de la Maison Blanche va-t-il être enfin percé? 

Stephanie Winston Wolkoff, l'ancienne conseillère de Melania à la Maison Blanche et amie pendant 15 ans qui a aidé les Trumps à organiser l'investiture du président estimée à 100 millions de dollars américains balance sur l'ancien mannequin Slovène dans un livre intitulé "Melania et moi". Dans l'émission 60 minutes Australia, elle revient sur sa relation avec Melania, celle que Melania entretient avec son époux et sur le fait que les Trump ont bouleversé sa vie "en l'utilisant et puis en la jetant sous un bus". 

C'est donc un portrait peu flatteur de Melania qu'elle a décidé de dresser, la décrivant comme froide et calculatrice et estimant "qu'elle l'avait jetée aux loups, lui avait tranché la gorge et jetée sous un bus..." Stephanie Winston Wolkoff a en fait été accusée de s'être rempli personnellement les poches lors de l'investiture. Une enquête est actuellement en cours.

Le mariage de Trump est "transactionnel"

Coupée désormais de tous contacts avec les résidents de la Maison Blanche, Stephanie décrit à quoi ressemble le mariage de Melania et Donald: "Ce n'est pas un mariage typique ou une relation typique. Ils sont là l'un pour l'autre, ils ont une raison d'être ensemble, qui est au-delà de la compréhension de quiconque. Elle doit apporter une certaine humanité à la présidence."

Melania, qui a grandi en Slovénie sous le régime communiste, est venue en Amérique en tant que jeune mannequin, elle y a rencontré Donald Trump à l'âge de 26 ans et est devenue plus tard sa troisième épouse et mère de leur fils Baron.

Arrivée à la Maison Blanche, Melania y a recruté sa meilleure amie parce qu'elle avait l'impression qu'elle "plongeait dans un bassin de requins".  

Alors que les photographies de la Première Dame l'ont souvent dépeinte comme "malheureuse", Stephanie affirme "Elle n'est pas malheureuse. Elle est complice. Elle n'est pas différente de son mari."

"Vous savez, j'ai dit que c'était un mariage "transactionnel" et c'est parce que j'ai commencé à réaliser que tout ce qu'ils faisaient était stratégique..."

"Vous avez une femme qui est mariée à ce type qui a une liaison avec un mannequin Playboy, puis une star du porno, et nous parlons seulement des semaines après la naissance de son fils, et rien ne l'affecte..."

"Les membres de la famille Trump sont les maîtres de l'obscurité"

"Ils étaient faits l'un pour l'autre. Quelle femme, quelle femme normale pouvait réellement gérer ça? Aucune. Pour elle, c'était juste de la politique. (...) Il voulait les projecteurs parce que c'est un showman."

"Donc toutes ces spéculations sur son cœur et comment elle se sent etc... Tout le monde devrait s'arrêter, car il n'y a rien à ressentir. Les membres de la famille Trump sont les maîtres de l'obscurité..."

Selon Stephanie, tout est calculé dans les moindres détails et Melania crée diversion chaque fois que son mari en a besoin. "Je pense que chaque fois qu'il a besoin de quelque chose pour détourner son attention de quelque chose d'autre, Melania joue un rôle là-dedans. Et puis tout d'un coup, tout le monde parle du fait qu'elle lui a lâché la main, etc... Encore une fois, ils sont alignés de telle sorte que tout est fait pour une raison. Rien ne se passe par hasard."




 

Vos commentaires