L'explosion du clan Hallyday n'est pas une surprise pour ce biographe de Johnny: "On m'a souvent fait part d'une rivalité"

C'est donc la justice parisienne qui va se charger du dossier de l'héritage de Johnny Hallyday. Dans son testament, le chanteur lègue tous ses droits et ses biens à Laeticia, sa femme, et rien à deux de ses enfants Laura Smet et David Hallyday. Ces derniers intentent désormais une action en justice.

Cette affaire révèle les tensions qui règnent dans le clan Hallyday. Pour Eric Le Bourhis, qui écrit une nouvelle biographie sur Johnny, ce n'est pas une surprise. "Ça a toujours été complexe. C'est vrai que dans mon livre, je faisais état de ces rendez-vous cachés, qui sont confirmés aujourd'hui par Laura Smet. C'est une relation évidemment complexe, on peut le comprendre, comme dans toutes les familles recomposées, ce n'est jamais évident. C'est encore plus difficile chez les Hallyday", commente-t-il.

Le biographe rappelle que Laura Smet et Laeticia n'avaient que huit ans de différence lorsqu'elles se sont connues à la fin des années 90. Aujourd'hui, la fille de Johnny a 34 ans, tandis que sa femme a 42 ans. "La relation a été difficile à se développer. On m'a souvent fait part d'une sorte de schéma de rivalité entre elles. Toutes les deux ont une forte personnalité, elles sont très différentes. Johnny était fou de Laura, cette fille qui lui ressemblait tant. Et il était fou également de sa femme, il avait aussi parfois du mal à dire non à sa femme, dont les bouderies sont connues de tous", ajoute Eric Le Bourhis.

Vos commentaires