En ce moment
 

La bisexualité de Paris Jackson pas acceptée par sa famille: "Seule et exclue"

La bisexualité de Paris Jackson pas acceptée par sa famille:
 
Paris Jackson
 

Paris Jackson s’est livrée dans une interview à son amie, Willow Smith. Elle est revenue sur son enfance, ses tentatives de suicide, mais aussi sur sa bisexualité, peu acceptée par sa famille.

Paris Jackson a levé le voile sur sa vie privée dans l’émission "Red Table Talk", le podcast de Jada Pinkett Smith. Pour l’occasion, c’est la fille de Will Smith, Willow Smith, qui a mené l’interview avec son amie. Elles partagent de nombreux points communs : des parents très connus et exposés, leur amour pour la musique et la mode, et leur bisexualité dont elles parlent ouvertement.

A ce sujet, Paris Jackson a révélé qu’elle ne bénéficiait pas du soutien de sa famille. En effet, les Jackson sont très religieux, proches des Témoins de Jéhovah et l’homosexualité est un sujet tabou. "Ils n’aiment pas parler de ça, ce n’est vraiment pas accepté. J’en suis arrivée à un point où je les respecte, je les aime, je respecte leurs croyances, leur religion. Mais maintenant cela voudrait dire que je m’attendrais à ce qu’ils mettent leur culture et leur religion de côté. Ce que pensent les gens de moi n’est pas mon problème." Elle ajoute se sentir "seule et exclue" par moment, même si elle a le soutien de ses frères.

Malgré cela, la fille de Michael Jackson travaille à son bien-être. Elle est d’ailleurs revenue sur ses tentatives de suicide. "Qu’est-ce qui a provoqué cette spirale émotionnelle selon toi ?" lui demande Willow. "Un peu de tout. Ne pas savoir qui j’étais, être une jeune fille qui traversait la puberté, pas mal de choses liées à ma situation. La pression était difficile et j’étais dépressive. Mais, des années plus tard, je peux dire que je suis très reconnaissante de ne pas y être parvenue. Les choses se sont améliorées."

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.


 

 




 

Vos commentaires