En ce moment
 

La chanteuse Yseult s’installe en Belgique: "En France, je me suis sentie blâmée pour ce que j’étais"

La chanteuse Yseult s’installe en Belgique:
©Isopix
 
Yseult
 

Fini la France, la chanteuse Yseult s’installe à dans la capitale belge. Dans une interview accordée au journal britannique The Guardian, elle confie qu’elle ne trouve plus sa place dans l’Hexagone.

La chanteuse Yseult a décidé de quitter la France pour venir s’installer en Belgique, à Bruxelles. "Ses habitants accueillent la diversité à bras ouverts, ils assument leur passé colonial, à la différence de la France," explique-t-elle au journal britannique The Guardian.

L’artiste découverte dans La Nouvelle Star a été critiquée à plusieurs reprises sur ses opinions et son franc-parler. "En France, je me suis sentie blâmée pour ce que j’étais," raconte-t-elle. Elle s’exprime régulièrement sur des sujets importants tels que le racisme, la grossophobie et la santé mentale.

En juin 2020, elle avait d’ailleurs pris la parole dans l’émission "C à vous" concernant le meurtre de George Floyd: "Nous éliminer est un crime, nous étouffer est un crime et nier notre existence, c’est de l’ignorance. (...) Ma communaute´ a toujours été prise pour cible, l’injustice est insupportable pour mon cœur, ma tristesse est vaste, ma haine est profonde. RIP aux victimes. Que justice soit faite."

Lors des victoires de la musique, elle avait reçu de nombreux commentaires grossophobes sur Twitter. Elle avait réagi: "142 kilos de talent, chérie. J’aime mon corps. Je me touche souvent pour me faire du bien. Concernant les ventes, je n’ai aucune pression, je suis une artiste indépendante, j'ai mon propre label, je suis présidente de ma boite de production. Le talent et la qualité avant tout."

En Belgique, la chanteuse veut poursuivre ses combats. "Je veux que les minorités, encore invisible en France, soient présentes dans le paysage culturel. Nous devons être présents dans la culture parce que nous sommes présents dans la société," conclut Yseult.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires