En ce moment
 

La petite phrase de Laeticia Hallyday qui risque de lui faire perdre le procès…

La petite phrase de Laeticia Hallyday qui risque de lui faire perdre le procès…

Un des avocats de Laura Smet a épinglé une réflexion de la veuve lors de son interview au Point, qui pourrait avoir un impact considérable dans la bataille autour de l'héritage de Johnny Hallyday.

Invité de Philippe Vandel sur Europe 1, maître Hervé Temime, l'un des avocats de Laura Smet, est revenu sur la seule et unique interview de Laeticia Hallyday, accordée au journal Le Point il y a quelques semaines.

Elle a eu une petite réflexion qui n'est pas anodine pour les avocats du clan des deux aînés de Johnny Hallyday, avec qui la veuve se dispute l'héritage.

"J'ai épousé la France. J'ai épousé la Tour Eiffel. Et c’est pour cela, d’ailleurs, que j’ai toujours eu du mal à l’appeler par son prénom […] Johnny, c’était à tout le monde ", avait-elle lancé.

Cela pourrait avoir un impact dans le sens où d'un côté, Laeticia plaide son amour pour la France, et de l'autre, elle veut faire valoir le testament américain qui déshériterait David et Laura qui, eux, s'appuient sur le texte rédigé par Johnny en France. Rappelons que le chanteur avait rédigé deux testaments : l'un en France, l'autre aux Etats-Unis. Et si le droit français n'admet pas que l'on déshérite ses enfants, le droit américain le permet. La petite phrase prononcée par Laeticia en avril dernier pourrait donc lui jouer un mauvais tour lors du procès, qui débute le 22 novembre prochain.

Évoquer son amour pour la France, "c'est une maladresse" d'après maître Hervé Temime. "En disant cela, Laeticia Hallyday a enfoncé des portes ouvertes […] Pour moi, il est évident que la loi française doit être applicable. La carrière de Johnny, elle s’est faite où ?", a-t-il lancé. 

Vos commentaires