En ce moment
 

La secrétaire de PPDA prend sa défense: "Il était constamment sollicité par des jeunes femmes"

La secrétaire de PPDA prend sa défense:
(c)BELGA
 
 

C'est le journal du Monde qui suit l'enquête de près qui fait de nouvelles révélations relatives aux agissements présumés de Patrick Poivre d'Arvor, l'ex présentateur-vedette de TF1.

Selon le quotidien français, "trois femmes au moins ont décrit aux enquêteurs des faits s'apparentant à des viols. D’autres ont fait le récit de faits pouvant être qualifiés d’agressions sexuelles ou de harcèlement."

Début d'année, Florence Porcel une jeune journaliste déposait une plainte contre Patrick Poivre d'Arvor pour viols. La justice enquête et les enquêteurs auraient auditionné de nombreuses femmes ayant travaillé avec l'ex star du journal télévisé.

Le magazine Gala relaye également ce matin un témoignage assez intriguant de la secrétaire de PPDA, Marie-Hélène Mille qui a travaillé de nombreuses années dans le bureau juste à côté du présentateur: "Patrick était constamment sollicité par des jeunes femmes. Il recevait des dizaines et des dizaines de lettres, certaines avec des photos de femmes très suggestives, voire complètement dénudées, je le sais, c’est moi qui les ouvrais. Il recevait aussi des cadeaux divers et variés, qui allaient de gâteaux et chocolats jusqu’à des dentelles… C’était hallucinant", se souvient-elle.

La secrétaire explique que la porte du bureau de PPDA restait toujours ouverte et qu'elle n'a jamais été témoin d'un comportement déplacé de la part du roi du 20h.




 

Vos commentaires