En ce moment
 

Laurence Boccolini: "Je n’oublierai jamais ce qu’il a fallu traverser"

Laurence Boccolini:
© Instagram Laurence Boccolini
 
Laurence Boccolini
 

Cela fait 6 ans que Laurence Boccolini est devenue maman d’une petite fille prénommée Willow. La femme comblée dans son rôle de mère n’oublie pas pour autant le long combat qu’elle a mené pour donner naissance à son enfant.

L’animatrice a dû lutter durant plusieurs années contre l'infertilité. C’est après cinq tentatives de Fécondation In Vitro que Willow est arrivée. Elle s’est exprimée sur Instagram le 15 novembre à l’occasion de la semaine de sensibilisation à l’infertilité. "Enfin en parler. Enfin être à l’écoute. Lorsqu’en 2007 j’ai mis le point final au récit de mon histoire "Puisque les cigognes ont perdu mon adresse" nous étions encore dans l’ère du tabou , et il était si difficile de trouver son chemin entre les traitements, les déceptions, les larmes, les mots de réconfort qui n’arrivaient jamais, la violence de certains propos aussi bien dans l’entourage que dans le milieu médical , le manque d’information, le manque de références, le manque d’espoir , le "Manque" absolu avec un grand M", a écrit la mère de famille.

"J’espère qu’aujourd’hui, ceux et celles qui se trouvent confrontés à cette douleur , peuvent avancer sur un chemin qui leur sera plus doux et plus éclairé que fut le nôtre. Je n’ai rien oublié de ces années. Je n’oublierai jamais ce qu’il a fallu traverser et rien ni personne n’effacera ces années de combat douloureux ou la tristesse et le sentiment d’injustice remplissaient les jours comme les nuits... Courage à ceux qui vivent cette situation. Je pense a vous", a poursuivi Laurence Boccolini.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 COVID 19 Belgique : où en est l’épidémie ce lundi 16 novembre ?

 




 

Vos commentaires