En ce moment
 

Le chanteur Jean-Luc Lahaye, soupçonné d'agressions sur mineures, a été placé en garde à vue

Le chanteur Jean-Luc Lahaye, soupçonné d'agressions sur mineures, a été placé en garde à vue
© ISOPIX
 
 

Le chanteur Jean-Luc Lahaye a été placé en garde à vue mercredi des chefs notamment de viol et d'agression sexuelle sur mineurs de plus de 15 ans et de corruption de mineurs, a indiqué à l'AFP le parquet de Paris, confirmant une information du Parisien. Selon le média français, le chanteur aurait agressé deux adolescentes en 2013 et 2014. Sa fille a également été placée en garde à vue car elle est soupçonnée d’avoir fait pression sur les victimes.

Selon des informations du quotidien français Le Parisien et confirmées par une source policière à l'AFP, le chanteur Jean-Luc Lahaye a été interpellé ce mercredi 3 novembre au matin par les policiers de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). Le chanteur de 68 ans est accusé d’avoir violé et agressé sexuellement deux adolescentes âgées de 16 et 17 ans. Jean-Luc Lahaye a donc été placé en garde à vue mercredi des chefs notamment de viol et d'agression sexuelle sur mineurs de plus de 15 ans et de corruption de mineurs, a indiqué à l'AFP le parquet de Paris.

Les faits remonteraient à 2013 et 2014. Selon les déclarations des victimes relayées par le média français, elles se trouvaient sous l’emprise du chanteur dont elles appréciaient la musique. Jean-Luc Lahaye aurait eu des rapports sexuels avec les deux adolescentes, leur demandant "par Internet et caméras interposées, de se dévêtir et de prendre des poses sexuelles", raconte Le Parisien. Les deux jeunes filles avaient alors porté plainte contre lui avant de se rétracter. Parmi celles-ci se trouvent l’adolescente pour qui le chanteur avait déjà été condamné en 2015 à un an de prison avec sursis pour corruption de mineure. Il avait demandé à l'adolescente, alors âgée de 14 ans, de s'adonner à des jeux sexuels par webcam interposée. 

Les policiers enquêtent aujourd’hui sur des soupçons de viols sur cette même jeune femme, précise Le Parisien. D’après le média, les deux victimes ont décidé de redéposer plainte en début d’année car elles ont pris conscience des agressions subies. C’est ce qui amène aujourd’hui le parquet de Paris à ouvrir une enquête préliminaire. Jean-Luc Lahaye est également soupçonné de détention d'image à caractère pédopornographique.

Le Parisien ajoute que la fille de Jean-Luc Lahaye, Margaux, a également été placée en garde à vue pour "subordination de témoins" et "complicité de viol sur mineur de plus de 15 ans". Elle est soupçonnée d’avoir fait pression sur les adolescentes pour qu’elles gardent le silence. Deux autres femmes sont entendues pour "non-dénonciation de crime et complicité de viol sur mineur de plus de 15 ans", a ajouté le parquet. Selon le Parisien et une source proche du dossier consultée par l'AFP, il s'agit des mères des deux victimes, qui les auraient encouragées à avoir des relations avec le chanteur et qui leur auraient demandé ensuite de taire les faits.


 




 

Vos commentaires