En ce moment
 

Le présentateur Piers Morgan qui avait mis en doute les dires de Meghan Markle devient l'icône d'une nouvelle chaîne de télévision

Le présentateur Piers Morgan qui avait mis en doute les dires de Meghan Markle devient l'icône d'une nouvelle chaîne de télévision
Le journaliste britannique Piers Morgan à Beverly Hills, le 25 octobre 2019 en CalifornieVALERIE MACON
 
 

Le groupe News Corp de Rupert Murdoch, propriétaire de Fox News aux Etats-Unis, a annoncé jeudi créer une nouvelle chaîne au Royaume-Uni diffusant une émission de "débats animés" du journaliste Piers Morgan, concurrençant ainsi la conservatrice GB News lancée en juin.

TalkTV sera lancée début 2022 par la filiale britannique News UK, qui édite le tabloïd The Sun, le journal The Times et la radio TalkRadio qui donne une grande place aux polémiques entre conservateurs et progressistes et "guerres culturelles", a précisé le groupe du magnat de 90 ans.

La chaîne diffusera notamment une émission animée par Piers Morgan, présentateur vedette grande gueule de 56 ans connu pour ses virulentes saillies, sur Twitter notamment, visant le supposé politiquement correct et le "woke", cette volonté de se dire conscient des oppressions vécues par les minorités.

Cité dans un communiqué, le journaliste a présenté son émission comme un "forum sans peur pour des débats animés" et "célébrant le droit de chacun d'avoir une opinion".

"Piers est le présentateur que chaque chaîne veut mais n'a pas le courage d'embaucher", a estimé de son côté Rupert Murdoch.

Ce créneau ressemble à celui occupé par la chaîne GB News lancée en juin avec l'ambition de donner la parole à ceux qui seraient oubliés des médias traditionnels, comme les pro-Brexit.

Malgré des émissions présentées par des présentateurs aux opinions tranchées et des thèmes tournant souvent autour de l'immigration, elle rejetait à ses débuts les comparaisons avec l'ultraconservatrice Fox News de Rupert Murdoch.

Enregistrant des audiences confidentielles, elle a évolué vers une ligne plus à droite avec une émission confiée à l'europhobe Nigel Farage, tendance qui aurait conduit au départ récent du poids lourd du journalisme politique Andrew Neil.

L'émission quotidienne de Piers Morgan sera diffusée également sur Fox Nation aux Etats-Unis et sur Sky News Australia.

Au sein de News Corp, il publiera aussi des chroniques sur les sites des tabloïds britannique The Sun et américain New York Post et présentera des documentaires sur des faits divers.

Le journaliste rejoint le groupe News Corp où il avait été rédacteur en chef dans les années 1990 du News of the World, tabloïd fermé plus tard à la suite d'un retentissant scandale d'écoutes téléphoniques.

Il retrouve aussi les Etats-Unis, où il avait participé au télécrochet America's Got Talent puis succédé sur CNN au légendaire Larry King, jusqu'en 2014.

En mars, Piers Morgan avait quitté la matinale de la chaîne ITV après la diffusion d'une interview choc du prince Harry et de son épouse Meghan Markle, où la duchesse évoquait ses idées suicidaires et se plaignait de n'avoir reçu aucune aide de la part de la famille royale.

"Je suis désolé, je ne crois pas un mot de ce qu'elle dit", avait-il déclaré. "Je ne la croirais pas si elle me lisait un bulletin météo".

Ces propos ont été à l'origine de plus de 50.000 plaintes, du jamais vu, auprès du régulateur audiovisuel, qui avait ensuite blanchi la chaîne de toute violation.


 




 

Vos commentaires