En ce moment
 

Le ministre de la Santé de Trinité-et-Tobago furieux contre la rappeuse anti-vaccin Nicki Minaj: "J'ai perdu du temps précieux à vérifier vos bêtises"

Le ministre de la Santé de Trinité-et-Tobago furieux contre la rappeuse anti-vaccin Nicki Minaj:
(c)BELGA/YouTube
 
 

Le ministre de la Santé de Trinité-et-Tobago, le Dr Terrence Deyalsingh, a fermement condamné les propos de la chanteuse Nicki Minaj mercredi lors d'une conférence de presse, relate le Daily Mail.

Celle-ci avait affirmé sur Twitter qu'elle n'était pas vaccinée contre le coronavirus après avoir relaté que le vaccin contre le Covid-19 avait laissé un ami de son cousin impotent avec des testicules "enflés". Cette condition médicale aurait d'ailleurs poussé la fiancée de ce dernier à annuler leur mariage, avait expliqué la chanteuse.

Minaj, née à Trinidad, a twitté cette histoire lundi soir suite à son absence au gala du Met et au fait qu'elle ne comprenait pas que les invités devaient être vaccinés pour y participer. Elle avait écrit une longue tirade sur la raison pour laquelle elle était anti-vaccin.

S'exprimant mercredi à ce sujet, le Ministre de la Santé de Trinidad, le Dr Terrence Deyalsingh, a violemment critiqué Minaj, affirmant que lui et son équipe avaient "perdu beaucoup de leur temps à vérifier vos bêtises".

Hier, le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses, a déclaré qu'il n'y avait "aucune preuve" pour étayer les propos de Minaj.

La rappeuse a également déclenché une dispute avec le Premier ministre britannique Boris Johnson et le médecin-chef du gouvernement britannique Chris Whitty après avoir remis en question la sécurité du vaccin à ses 22 millions d'abonnés.

La rappeuse, critiquée également par les autorités britanniques, a ensuite publié un message vocal bizarre dans lequel elle imite un accent anglais et prétend avec moquerie qu'elle a étudié "à Oxford" et "est allée à l'école avec Margaret Thatcher".



 




 

Vos commentaires