En ce moment
 

Le patron d'Amazon, Jeff Bezos "hypnotisé par le charme de sa maîtresse": il lui enverrait régulièrement des photos coquines et parlerait déjà "MARIAGE"

Le patron d'Amazon, Jeff Bezos
ISOPIX

Début janvier, Jeff Bezos, le patron d'Amazon, annonçait officiellement son divorce de sa femme McKenzie avec laquelle il était marié depuis 25 ans et partageait 4 enfants. Cette annonce étant précipitée par un chantage du tabloïd the National Enquirer, qui menaçait de révéler, avec photos à l'appui, sa relation extra conjugale avec une présentatrice de télévision prénommée Lauren Sanchez.

Alors que Jeff Bezos, s'est estimé être la victime d'un chantage, de nouveaux détails émergent sur cette relation interdite qui a précipité le patron d'Amazon vers un divorce (peut-être le plus cher de l'Histoire).

De manière très surprenante, la personne qui aurait averti les tabloïds de cette relation extra conjugale, serait selon plusieurs médias américains, le frère de la maîtresse, Michael Sanchez.

Après avoir démenti dans un premier temps, l'homme se fait plus loquace et évoque les détails de cette relation passionnée dans le magazine Vanity fair.

Complètement hypnotisé par le charme de Lauren Sanchez, Jeff Bezos aurait déjà évoqué le fait qu'il voulait l'épouser et ne se soucierait pas de la facture énorme que pourraient lui coûter son divorce. De même, très attiré physiquement par la présentatrice de télévision, il lui aurait envoyé 20 photos prises sous sa ceinture.

Des clichés que la belle aurait montrés à ses copines et à son frère, "pas par manque de respect", explique son frère, mais parce qu'elle est toute folle amoureuse de lui et ne peut pas le garder pour elle. "Quand elle m'a tendu son smartphone, je lui ai dit: "Mais pourquoi tu me montres cela?", a raconté son frère.

"Je sais qu'ils sont ensemble depuis le mois d'avril. Nous avons une métaphore pour expliquer leur relation. Ils sont tous les deux pilotes et ils n'ont jamais été aux commandes d'un 747. Et je leur ai dit: vous êtes tous les deux en train de faire décoller un 747."

Vos commentaires