En ce moment
 

Le père d'Avicii s'exprime plus d'un an après la mort de son fils: "Il ne l'avait pas planifiée, c'était comme un accident"

Le père d'Avicii s'exprime plus d'un an après la mort de son fils:
ISOPIX

Le père du DJ Avicii, décédé des suites d’un suicide l'an dernier, a exhorté les décideurs politiques à s'attaquer aux problèmes de santé mentale plus tôt dans la vie d'une personne, avant qu'il ne soit trop tard.

Dans une interview accordée à CNN, Klas Bergling a déclaré que son fils Tim - mieux connu sous son nom de scène - avait eu du mal à suivre un certain rythme de vie et avait lutté contre le trac, la dépendance et la dépression tout au long de sa carrière.

Il a décrit les "longues discussions" que les deux hommes ont eues juste avant sa mort l'an dernier au sujet de sa santé mentale et de son programme de tournées épuisant.

"Notre théorie n'est pas qu'il ait planifié ce suicide, mais plutôt que c'était comme un accident de la route", a déclaré Bergling à Robyn Curnow, de CNN, lors d'un événement organisé par la filiale de CNN, Expressen TV. "Beaucoup de choses se sont passées en même temps et ont contribué, pour ainsi dire, à le faire perdre contrôle."

"Quand il était dans une mauvaise situation, il m'appelait toujours", a ajouté Bergling, prenant la parole lors de l'événement en Suède. "Nous avons beaucoup parlé de ses pensées sur la vie, de la méditation, de l'amour ... nous avons eu de longues discussions qui pouvaient durer des heures."

Avicii a été l’un des DJ les plus connus de la planète, grâce à des tubes tels que "Wake Me Up" et "Hey Brother".

Avicii voulait s’éloignait de la gloire et s'était écarté des feux de la rampe juste avant son décès.

Il a été retrouvé mort à Mascate (Oman) en avril 2018, à l'âge de 28 ans.

En 2016, la star avait déjà confié avoir des gros problèmes de santé et avait fait une pause dans ses tournées.

Bergling a déclaré que son fils était "heureux" dans la perspective de sa mort, mais il a ajouté: "Si vous êtes très heureux ou extrêmement heureux, ce n'est pas si loin d'être malheureux ... De petites choses peuvent vous rendre triste ou remuer votre équilibre et Je pense que c'est ce qui s'est passé."

"En tant que DJ ou artiste, vous devez faire beaucoup de choses que vous ne voulez pas faire (et) à la fin, cela vous ôte une part de vous-même", a déclaré son père. "(Cela) prend beaucoup à ces personnes - les voyages, les files d'attente dans les aéroports, les nuits tardives."

Et il a qualifié les demandes de tournée du DJ d '"extrêmes" en disant: "Il a commencé ressentir qu'il ne se sentait pas bien lorsqu'il a eu de plus en plus de succès."

"SOS", la première chanson d'Avicii à paraître à titre posthume, contient des paroles sur le manque de sommeil, la dépendance et le stress.

Vos commentaires