En ce moment
 

Le tournage de Koh-Lanta ANNULÉ: une concurrente dit avoir été victime d'une agression sexuelle

Le tournage de Koh-Lanta ANNULÉ: une concurrente dit avoir été victime d'une agression sexuelle

La chaîne de télévision française TF1 et la société de production Adventure Line en charge du tournage de l'émission Koh-Lanta ont publié des communiqués cette nuit informant qu'un incident avait eu lieu entre deux candidats, et que la situation était telle qu'il était impossible de poursuivre le tournage.

Et le communiqué officiel de la société de production de révéler ceci: "Un événement extérieur au jeu est survenu entre deux concurrents au cours de la nuit du 4ème au 5ème jour de tournage d'une nouvelle édition de Koh-Lanta dans le Pacifique. Cet événement sur lequel il ne nous appartient pas de faire davantage de commentaires nous a conduit en concertation avec l'ensemble des équipes sur place à suspendre le tournage. La production a considéré qu'il était impossible de poursuivre cette nouvelle édition dans des conditions suffisamment sereines."

France info a contacté la société de production pour obtenir plus de détails sur les circonstances de cette annulation. Un porte-parole leur a répondu que "ni la production, ni le diffuseur n'ont à rendre cet événement public. Il appartient aux deux participants concernés de décider s'ils souhaitent communiquer et sous quelle forme."


Une tentative d'agression sexuelle

Selon Thierry Moreau, journaliste chroniqueur sur CNEWS, ex-directeur de la rédaction de Télé7 et ex-chroniqueur de TPMP, "l'interruption du jeu serait la conséquence d'une tentative d'agression sexuelle". Une information qui vient d'être confirmée dans un nouveau communiqué d'Alexia Laroche-Joubert, présidente d'Adventure Line Productions. "Des informations très diverses et très fausses circulent à la suite du communiqué diffusé hier soir, obligeant à la présente mise au point, en accord avec les représentants des deux concurrents concernés. Dans la nuit du 4ème au 5ème jour de tournage, une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d'une agression sexuelle. Ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné."

Le communiqué explique ensuite: "Nous ne sommes ni juge, ni procureur et tenons à respecter la parole de l'une comme la présomption d'innocence de l'autre, raison pour laquelle il a été indiqué hier qu'il ne serait fait aucun autre commentaire. En qualité de producteur, nous avons en revanche le devoir de constater les conséquences de cette situation sur le tournage. Koh-Lanta est un jeu d'aventure familiale. J'ai estimé en concertation avec les équipes sur place que les conditions de la réalisation de cette nouvelle édition n'étaient plus suffisamment sereines. C'est un choix qui s'est imposé à nous pour le bien des participants et de nos équipes".


Un candidat décède en 2013

L'annonce intervient alors même que TF1 diffuse depuis mars "Koh-Lanta, le combat des héros", une édition spéciale du jeu d'aventure présenté par Denis Brogniart qui met en scène d'anciens participants. Ce n'est pas la première fois que le tournage de l'émission s'arrête brutalement. En mars 2013, un candidat, âgé de 25 ans, était mort d'un arrêt cardiaque pendant la première journée de tournage au Cambodge. Le tournage avait aussitôt été arrêté par TF1 et ALP. Une semaine plus tard, le médecin chargé de veiller sur les participants, s'était suicidé, estimant avoir été injustement mis en cause et "sali" par les médias. L'autopsie du candidat avait par la suite révélé une maladie cardiaque non décelée.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires