En ce moment
 

Leonardo DiCaprio investit dans deux start-up qui représentent pour lui le futur de l'alimentation

Leonardo DiCaprio investit dans deux start-up qui représentent pour lui le futur de l'alimentation
(c)BELGA
 
 

L'acteur américain Leonardo DiCaprio a décidé de s'engager auprès de deux start-up développant de la viande à partir de cellules animales, Aleph Farms et Mosa Meat, en y investissant de l'argent et en devenant un de leurs conseillers.

"L'un des moyens les plus efficaces de lutter contre la crise climatique est de transformer notre façon de consommer", a commenté l'artiste dans un communiqué commun aux deux entreprises.

"Mosa Meat et Aleph Farms répondent à la demande mondiale de bœuf, tout en résolvant certains défis liés à la production industrielle de cette viande", a-t-il ajouté.

Leonardo DiCaprio, qui est déjà investisseur dans la société produisant des burgers, saucisses et boulettes à base de produits végétaux Beyond Meat, n'a pas précisé combien d'argent il mettait à la disposition des deux sociétés.

Plusieurs start-up se sont engouffrées ces dernières années sur le créneau de la viande de culture, qui promet de produire des protéines animales avec un impact moindre sur l'environnement que celui de l'élevage intensif.

Mosa Meat est une société hollandaise co-fondée par Mark Post, le premier à avoir présenté au grand public un steak haché "in vitro" conçu à partir de cellules souches de vache en 2013.

L'entreprise israélienne Aleph Farms a de son côté présenté en début d'année un steak de faux-filet réalisé à partir de cellules.

Mais les coûts de production restent très élevés et seules les autorités singapouriennes ont pour l'instant accordé leur feu vert à un aliment de ce type.

"La consommation mondiale de viande devant augmenter de 40% à 70% d'ici 2050, la viande cultivée offre une alternative pour réduire les effets négatifs de la production industrielle de viande bovine", avancent les deux entreprises dans le communiqué.


 




 

Vos commentaires