En ce moment
 

Les confidences de Michel Drucker sur les dessous de son hospitalisation: "La grôôôsse ou la p’tite commission, monsieur?"

Les confidences de Michel Drucker sur les dessous de son hospitalisation:
©Isopix
 
Michel Drucker
 

De retour sur le petit écran depuis le 28 mars, Michel Drucker a vécu des mois difficiles depuis septembre 2020. Hospitalisé pour des problèmes cardiaques, il a dû être opéré et a frôlé la mort en raison de complications.

Aujourd'hui, il raconte dans un livre, intitulé Ça ira mieux demain, comment il a vécu cette période douloureuse. Il confie notamment la demande qu'il a formulée avant d'entrer au bloc opératoire pour subir un triple pontage coronarien.

"Si ça se passe mal, si j'ai des séquelles, qu'on me débranche", avait-il demandé.

Il explique également quelques détails concernant son intimité. Pour préserver au maximum son anonymat, il avait pris un pseudo : Fiacre Diocard. Fiacre car il a été admis le 30 août, jour de la St Fiacre, et Diocard correspond à cardio en verlan.

Il raconte dans son livre s'être retrouvé dans des situations parfois gênantes, comme lorsqu'il est alité et que l'infirmière lui demande : "La grôôôsse ou la p’tite commission, Monsieur Diocard ?", relate Michel Drucker dans son livre.

"J’ai perdu mon intimité, raconte-t-il encore. Ici, je suis devenu cette chiffe qu’on habille ou déshabille, qu’on lave, qu’on frictionne, qu’on fait uriner avant de l’asseoir sur le pot comme un enfant de soixante-dix ans sonnés".

Il est allé jusqu'à se demander si les infirmières ne commentaient pas ses "parties intimes" une fois rentrées chez elles. 

L'animateur n'a pas très bien vécu cet aspect de l'hospitalisation. Mais il a aujourd'hui ressenti le besoin d'exprimer ce qu'il a vécu dans un livre.  


 

 




 

Vos commentaires