En ce moment
 

Les conversations sexys de Clinton et Lewinski utilisées par Netanyahu pour faire libérer un espion

 
 

Les conversations sexys de Clinton et Lewinski enregistrées et utilisées comme moyen de pression pour la libération d’espions ? C’est ce que révèle Daniel Harper qui vient de publier un livre sur l’ancien président américain.

Selon le site américain RadarOnline, un livre qui vient de sortir révèlerait que des appels torrides entre l’ancien président des Etats-Unis Bill Clinton et sa maîtresse Monica Lewinski ont été enregistrés et utilisés comme moyen de chantage par le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Un Américain qui espionnait pour les Israéliens

Daniel Harper a écrit le livre Clinton Inc : The Audacious Rebuilding of a Political Machine. Dans celui-ci, il révèle que Netanyahu a fait pression sur le président, pour obtenir la libération de l’Américain Jonathan Pollard qui espionnait pour les Israéliens, grâce à des conversations chaudes entre les deux amants.

"Si quelqu’un dit quelque chose à propos des appels que je t’ai passés, dis-leur que nous étions juste en train de plaisanter"

Il semblerait que Netanyahu n’ait pas été le seul à entrer en possession de ces enregistrements plutôt scandaleux. Les Anglais et les Russes les ont également interceptés. Dans son livre, M. Harper  décrit un appel téléphonique datant du 29 mars 1997 lors duquel le président prévient sa maîtresse que leurs conversations auraient pu être écoutées. "Si quelqu’un dit quelque chose à propos des appels que je t’ai passés, dis-leur que nous étions juste en train de plaisanter", aurait dit Clinton.

Netanyahu en parle à Clinton

Quelques mois plus tard, Netanyahu aurait averti Clinton lors d’une réunion dans le Maryland que les Israéliens avaient écouté et enregistré ses appels sexuels avec Monica Lewinski mais qu’il aurait jeté les cassettes car il était sûr que le président américain allait organiser la libération de Jonathan Pollard.


 




 

Vos commentaires