En ce moment
 

Les lunettes rondes de John Lennon vendues 20 fois plus cher que prévu à Londres

Les lunettes rondes de John Lennon vendues 20 fois plus cher que prévu à Londres
 

Une paire des iconiques lunettes de soleil rondes ayant appartenu à John Lennon a été adjugée vendredi 137.500 livres (165.000 euros), plus de 20 fois le prix estimé, lors d'une vente aux enchères en ligne par Sotheby's, à Londres.

Les lunettes de John Lennon avaient été mises en vente par Alan Herring, chauffeur de Ringo Starr et George Harrison, deux des quatre membres des Beatles, à la fin des années 60. Elles avaient été abandonnées sur la banquette arrière d'une voiture en 1968.

M. Herring a raconté avoir un jour récupéré Ringo Starr, George Harrison et John Lennon et avoir "conduit les garçons au bureau".

"Je les ai simplement gardées comme John les avait laissées"

"Lorsque John est sorti de la voiture, j'ai remarqué qu'il avait laissé ses lunettes de soleil sur le siège arrière et qu'un verre et une tige s'étaient détachés".

belgaimage-540481-full


"J'ai demandé à John s'il voulait que je les répare. Il m'a dit : ne t'inquiète pas c'est juste pour le style!", a raconté l'ancien chauffeur, ajoutant: "Je ne les ai jamais réparées, je les ai simplement gardées telles qu'elles étaient, comme John les avait laissées."

D'autres reliques mises en vente

D'autres reliques du célèbre groupe britannique étaient aussi proposées aux acheteurs, comme un collier en perles avec des clochettes ayant appartenu à George Harrison, vendu 10.000 livres sterling (12.000 euros).

"John Lennon et ses emblématiques lunettes de soleil rondes sont indissociables. (...) Elles sont les lunettes de soleil les plus mythiques de l'histoire du rock and roll", a déclaré dans un communiqué Gabriel Heaton, spécialiste des livres et manuscrits à Sotheby's.

"Un demi-siècle après le pic de la "Beatlemania", les objets liés au groupe restent plus populaires que jamais", a-t-il observé.

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires