En ce moment
 

Meghan Markle "espérait des excuses" de la part de la famille royale britannique

Meghan Markle
 
 

Selon un auteur royal, l’entretien des Sussex à Oprah Winfrey avait été pensé dans le but d'obtenir des excuses de la part des Windsor.

L’interview donnée par Meghan Markle et le prince Harry à Oprah Winfrey a fait l’effet d’une bombe au Royaume-Uni. Le couple a donné une image peu reluisante de la monarchie britannique, dressant le portait d’une institution guindée, insensible, exerçant une pression insupportable sur ses membres. Pire : la duchesse de Sussex a évoqué le racisme de certains membres de la Couronne, révélant "des inquiétudes" au sujet de la couleur de peau de leur fils Archie...

L’entretien a provoqué un véritable séisme au sein de la famille royale britannique. Mais, selon l’auteur royal Tom Quinn, Meghan Markle cherchait avec cette interview à faire réagir les Windsor : "Je pense qu'elle espérait des excuses, je pense qu'elle espérait qu'ils téléphoneraient et diraient : 'Nous sommes vraiment désolés, nous voyons maintenant que nous vous avons poussée trop loin. Nous aurions dû nous comporter différemment, nous aurions dû nous asseoir en famille et discuter de vos problèmes de santé mentale'", raconte-t-il dans un documentaire diffusé sur Channel 5. "Je pense qu'elle a été horrifiée par la suite que la réaction soit si négative de la part de la famille et qu'ils n'aient pas répondu comme elle le souhaitait", estime-t-il également.


 




 

Vos commentaires