En ce moment
 

Mélissa Theuriau INQUIÈTE pour la santé de son époux Jamel Debbouze

Mélissa Theuriau INQUIÈTE pour la santé de son époux Jamel Debbouze
© BELGA
Jamel Debbouze

Mélissa Theuriau s'est confiée sur le plateau de l'émission C à vous, à l'occasion du documentaire qu'elle a produit sur son époux, Jamel Debbouze.

Mélissa Theuriau était l’invitée de l’émission C à vous, ce mercredi. La jeune femme a parlé du documentaire qu’elle a produit "Dans la tête de Jamel Debbouze". Celui-ci  se plonge dans les coulisses du dernier spectacle de son époux "Maintenant ou Jamel". C’est un Jamel que l’on n’a pas l’habitude de voir: un homme rempli de doutes et d’inquiétudes. Sa plus grosse crainte étant celle de ne pouvoir plus faire rire son public. Mais c’est aussi un humoriste perfectionniste puisqu’il y met toute son énergie dans l’écriture de ses sketches. C’est donc un documentaire qui laisse transparaitre un homme sensible, une facette moins connue du public. L’humoriste a par ailleurs refusé de le regarder, d’après les dires de son épouse. "C'est là que je me dis qu'il doit être juste et je suis assez contente. C'est un doc qui dévoile quand même une intimité artistique puisqu'il arrive pas du tout à le regarder", a déclaré la jeune femme sur le plateau de C à vous.

Cet homme, c’est celui qu’elle connait le mieux. "Ce doc me touche beaucoup. Je suis du coup moins bonne juge pour en parler, je n'ai pas vraiment d'objectivité, mais je suis contente que l'on puisse voir une facette en effet moins connue, une sensibilité. Il vit pour un petit sentiment d'utilité. Moi c'est ce qui me fait l'aimer infiniment", a-t-elle expliqué.

Soucieuse du bien-être de son mari, elle a également parlé de ses craintes par rapport à sa santé. "Moi ça me fait peur les AVC dans leur métier. C’est ça que je redoute le plus. Ça m’a complètement angoissée".

Dans ce documentaire, on voit également que l’acteur a décidé d’adopter une hygiène de vie plus saine et une alimentation plus adaptée. "Je trouve que dans le documentaire, il change physiquement. On se rend compte de l’importance, à un moment, de faire du sport quand on fait ce métier. Il respire vraiment mieux, il a une énergie et une adrénaline qu’il était en train de perdre", explique la journaliste.

 

Vos commentaires