En ce moment
 

Michelle Obama envoie un signal fort à Donald Trump: "Notre démocratie est tellement plus importante que l'ego de chacun"

Michelle Obama envoie un signal fort à Donald Trump:
©Isopix
 
 

Dans un long message posté sur Instagram ce lundi 16 novembre, l'ex-first lady, Michelle Obama, livre un message très puissant.

Il faut dire que cela fait maintenant 10 jours que Joe Biden a été déclaré gagnant de l'élection présidentielle américaine, mais Donald Trump s'accroche au pouvoir et ne semble pas prêt à reconnaître sa défaite, persuadé qu'il y a eu une fraude et qu'il est e vrai gagnant. C'en est trop pour Michelle Obama s'est saisie de son téléphone pour poster un message appelant le président américain à se montrer raisonnable.

Elle s'est d'abord souvenue de la fin des 2 mandats de son mari, Barack Obama. Pour lui aussi, il n'a pas été facile de céder les clés de la maison Blanche.

"Le peuple américain avait parlé. Et l'une de nos grandes responsabilités de la présidence est de l'écouter", écrit Michelle Obama. Et même si la défaite d'Hilary Clinton l'avait rendue "triste et déçue", le couple a fait ce qu'il fallait pour que les choses se passent bien au moment de céder le pouvoir à Donald Trump.

"Mon mari et moi-même avons demandé à nos équipes de faire ce que George et Laura Bush avaient fait pour nous : opérer une transition de pouvoir respectueuse et sans heurt".

"Ce n'est pas un jeu"

Michelle Obama confie avoir eu du mal à ce moment étant donné les propos qu'avait pu tenir Donald Trump sur sa famille. "Je dois être honnête, cela n'a pas été facile pour moi. Donald Trump avait répandu des mensonges racistes sur mon époux qui ont mis ma famille en danger. Ce n'était pas quelques chose que j'étais prête à pardonner", a-t-elle expliqué. Mais elle a mis son ressenti de côté : "Je savais que, pour le bien de son pays, je devais trouver la force et la maturité de surmonter ma colère".

L'amour de notre pays nous demande de respecter les résultats d'une élection, même quand ils ne nous plaisent pas

À ce moment-là, l'ancienne première dame des Etats-Unis a donc fait en sorte que Melania Trump puisse à son tour jouer ce rôle. "Je savais au plus profond de mon cœur que c'était la bonne chose à faire parce que notre démocratie est tellement plus importante que l'ego de chacun. L'amour de notre pays nous demande de respecter les résultats d'une élection, même quand ils ne nous plaisent pas", poursuit-elle.

Michelle Obama adresse ensuite un message fort à Donald Trump  en écrivant : "La présidence n'appartient à aucun individu, à aucun parti. Prétendre que c'est le cas, nourrir ces théories du complot sans fondement - pour son bénéfice personnel ou politique - est mettre la santé et la sécurité de notre pays en danger. Ce n'est pas un jeu".

COVID 19 Belgique : où en est l’épidémie ce mardi 17 novembre ?

Une image instagram a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires