En ce moment
 

Miss Sri Lanka "blessée à la tête" par Miss World qui lui a retiré la couronne parce qu'elle était divorcée

Miss Sri Lanka
(c)YOutube
 
 

C'est un couronnement pour le moins chahuté qui a clôturé le fameux concours "Miss Sri Lanka" ce dimanche soir. En effet, la gagnante de cette édition 2021 a été "blessée à la tête'' quand Miss World lui a retiré violemment la couronne estimant qu'elle ne pouvait pas la gagner vu qu'elle était divorcée. 

Pushpika De Silva, 31 ans, a été sacrée lors de la cérémonie qui a eu lieu à Colombo et qui a également été diffusée dimanche à la télévision nationale.

Mais Caroline Jurie, 28 ans, qui a remporté la couronne en 2019 et qui a ensuite remporté le titre de Miss World, lui a arraché la couronne de la tête lors d'une étrange intervention sur scène.

Dans ces images étonnantes, Miss World est vue avec un microphone à la main alors qu'elle dit au public: "Il existe une règle qui empêche les femmes qui ont déjà été mariées et sont divorcées... Alors je prends des mesures pour que la couronne passe à la deuxième place."

Elle se dirige ensuite vers la gagnante qui porte déjà sa couronne, son écharpe et un bouquet de fleurs à la main pour lui enlever.

Pushpika De Silva, qui dit être séparée mais pas divorcée, a publié sur sa page Facebook officielle peu de temps après pour contester les actions de Caroline Jurie. "Vivre séparément et être divorcée sont deux choses complètement distinctes", a-t-elle écrit.

Elle a également affirmé qu'elle était allée à l'hôpital pour être soignée pour des blessures à la tête après l'incident et avait déclaré qu'elle intenterait une action en justice pour la manière "déraisonnable et insultante'' dont elle avait été traitée.

Mme De Silva a poursuivi: "Je suis toujours une femme non divorcée. Une vraie reine n'est pas une femme qui arrache la couronne d'une autre femme, mais une femme qui pose secrètement la couronne d'une autre femme!"

Le prix a depuis été rendu à Pushpika De Silva, les organisateurs de l'événement ayant confirmé officiellement qu'elle n'était pas divorcée.

Chandimal Jayasinghe, directeur national de Mme Sri Lanka World, a déclaré à la BBC: "Nous sommes déçus. C'était une honte de la façon dont Caroline Jurie s'est comportée sur scène et l'organisation Miss World a déjà ouvert une enquête à ce sujet".

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.



 

Vos commentaires