En ce moment
 

Paris Hilton, les larmes aux yeux, brise le silence: "Ils nous frappaient, nous étranglaient, c’était une torture sans fin" (vidéo)

Paris Hilton, les larmes aux yeux, brise le silence:
© Youtube
 
Paris Hilton
 

Paris Hilton  a accordé une interview à People Magazine afin de briser le silence sur sa scolarité. L’héritière dit avoir été victime de violences durant son adolescence. Elle avait 17 ans lorsque les faits se sont produits. Inscrite par ses parents dans un internat pour l’éloigner de toutes les tentations de la ville, elle y a vécu l’enfer durant 11 mois.

Elle a dénoncé l'école située dans l’Utah. Paris Hilton en parle également dans un documentaire sur sa vie qui sera dévoilé le 14 septembre sur Youtube. "Il s’est passé quelque chose dans mon enfance dont je n’ai jamais parlé à personne (…) J’en fais encore des cauchemars", dit-elle dans la bande annonce. Elle explique qu'elle s'est créée un personnage, mais qu'elle a été brisée par cette école.

"Les gens qui travaillaient là-bas disaient des choses terribles. Ils faisaient toujours en sorte que je me sente mal, ils me harcelaient (…)je pense que leur but était de nous faire craquer. Et ils abusaient physiquement de nous, ils nous frappaient, nous étranglaient. Ils faisaient régner la terreur pour qu’on ait trop peur de leur désobéir", a expliqué la DJ à People Magazine. 

"À partir du moment où je me réveillais jusqu’au moment où je me couchais, on me criait dessus toute la journée, on me hurlait dessus. C'était une torture sans fin", a ajouté la star qui a quitté l’internat à 18 ans. Cette dernière a confié qu’elle avait tellement honte qu’elle n’avait jamais osé en parler à ses parents.

"J’étais tellement heureuse d’en être sortie que je ne voulais plus jamais y penser. J’avais honte. Je ne voulais vraiment plus en parler", a avoué Paris. Elle compte regarder le documentaire avec ses parents. "Je pense que ce sera bon pour nous, mais aussi très émouvant (…) Il n’y a plus de secrets entre nous".

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

 

 


 

 




 

Vos commentaires