En ce moment
 

Paris Hilton, en pleurs, plaide pour une règlementation pour aider les adolescents victimes d'harcèlement

Paris Hilton, en pleurs, plaide pour une règlementation pour aider les adolescents victimes d'harcèlement
(c)ISOPIX
 
 

Paris Hilton a été photographiée en train d'essuyer ses larmes alors qu'elle faisait pression au Capitole de l'état de l'Utah pour introduire un projet de loi visant à réglementer les adolescents victimes d'harcèlement dans cet état.

La star de la télé-réalité a témoigné des abus "traumatisants" qu'elle dit avoir subis il y a des années alors que ses parents l'avaient mise dans un internat à Provo Canyon.

Elle s'est adressée au comité de la magistrature, de l'application de la loi et de la justice pénale du Sénat de l'Utah en faveur du projet de loi qui exigerait une surveillance accrue du gouvernement sur les écoles pour jeunes et les obligerait à justifier lorsqu'ils utilisent des moyens de contention.

Hilton, 39 ans, avait précédemment révélé les allégations selon lesquelles elle avait été maltraitée à l'école pendant 11 mois à 17 ans dans le documentaire YouTube Originals This Is Paris.

La mesure a été adoptée par le comité à l'unanimité à la suite du témoignage émouvant de la jet-setteuse et de plusieurs autres survivants.

"Je m'appelle Paris Hilton, je suis une survivante d'abus en institution et je parle aujourd'hui au nom des centaines de milliers d'enfants actuellement dans des établissements de soins résidentiels à travers les États-Unis'', a-t-elle déclaré dans son témoignage, rapporte le magazine People.

Hilton, la petite-fille du fondateur de l'hôtel Hilton, Conrad Hilton, a été envoyée au pensionnat par ses parents pour tenter de l'empêcher de faire la fête et de se rebeller. Les frais de scolarité pour un séjour de 12 mois pouvaient s'élever à l'époque jusqu'à 300. 000 dollars.

"Au cours des 20 dernières années, j'ai vécu un cauchemar récurrent où j'ai été kidnappée au milieu de la nuit par deux inconnus, fouillée, mise à nu et enfermé dans un établissement. J'aimerais pouvoir vous dire que ce cauchemar obsédant n'était qu'un rêve, mais ce n'est pas le cas", a déclaré la star.

Hilton affirme qu'on la battait, la forçait à prendre des pilules inconnues, la regardait se doucher et l'envoyait à l'isolement sans vêtements comme punition.




 

Vos commentaires