En ce moment
 

Rémi Gaillard accusé de voler ses idées de caméras cachées: un montage compare la "copie" à l’original (vidéo)

Rémi Gaillard accusé de voler ses idées de caméras cachées: un montage compare la

Tomer SisleyArthur, Gad Elmaleh, Jamel Debbouze et bien d’autres ont déjà été épinglés par l'internaute anonyme #CopyComic. Sur sa chaîne YouTube, ce vengeur masqué a publié 9 vidéos en deux mois pour pointer du doigt les "vols de vannes" des humoristes français. Sa dernière cible ? Rémi Gaillard. Pour bâtir son "temple de la connerie", qualificatif qu’il donne à sa chaîne YouTube, le Montpelliérain semble avoir piqué quelques pierres chez un voisin britannique.

Le montage réalisé par CopyComic laisse peu de place au doute. À gauche de l’écran, le Britannique Dom Joly joue l’escargot géant dans les embouteillages, le diner privé dans un ascenseur, le "deal" louche dans un parking, etc. Des sketchs diffusés dans l’émission Trigger Happy TV sur Channel 4. À droite, Rémi Gaillard recycle joyeusement ses idées.


"Dom Joly est l'artiste qui me ressemble le plus, ou inversement"

Interrogé par le Huffington Post, Rémi Gaillard la joue franc jeu. "J'ai effectivement fait un clin d'œil à Dom Joly, dont j'adore le travail et son programme 'Trigger Happy TV', avec la vidéo 'Animal Planet'", explique-t-il. La caméra cachée des lapins ? "Une inspiration de la nature", dit-il. Celle des ascenseurs ? "Patrick Sébastien en a fait avant nous deux". "J'ai fait des centaines de vidéos, il est vrai que certaines idées peuvent se croiser mais Dom Joly est l'artiste qui me ressemble le plus, ou inversement", explique-t-il.

En 2010, Dom Joly se plaignait déjà de se faire voler ses idées dans une tribune de The Independent. Mais si Rémi Gaillard lui avait piqué son "sketch préféré", celui de l’escargot dans la circulation, le Français trouvait tout de même grâce à ses yeux : "certains de ses sketchs sont originaux et très drôles", écrivait-il alors.


"Je n'ai jamais réalisé à quel point il m'avait volé"

Pour montrer leur bonne entente, Rémi Gaillard a annoncé au Huffington Post qu’il avait un projet commun avec Dom Joly. "Il se trouve que l'on va tourner une vidéo ensemble avec celui que l'on m'accuse de plagier. Il a même proposé de venir à Montpellier", raconte Rémi Gaillard. Sauf que le Britannique donne un autre son de cloche. Il a vu la vidéo publiée par #CopyComic… et il est très remonté.

"Il est en train de mentir, a écrit Dom Joly le 4 décembre sur Twitter. Il a clairement suggéré une collaboration la semaine dernière dans un moment de panique. Je pense qu'il est un voleur de comédie. Je l'ai contacté plusieurs fois au cours des dix dernières années et je lui ai demandé d'arrêter de voler mon matériel. Pas de réponse". "Je n'ai jamais réalisé à quel point il m'avait volé. Je prends des conseils juridiques", tweete également Dom Joly. La collaboration avec Rémi Gaillard ne semble pas à l’ordre du jour…


Vos commentaires