En ce moment
 

Réunion au sommet à Balmoral: le prince Andrew, accusé de viol, est réduit au silence

Réunion au sommet à Balmoral: le prince Andrew, accusé de viol, est réduit au silence
(c)ISOPIX
 
 

Plus de 48 heures après que l'avocat de Virginia Roberts Giuffre aux États-Unis a entamé une procédure civile accusant le fils de la Reine d'Angleterre de 61 ans de "viol au premier degré" et d'abus sexuels, aucune réaction officielle n'a été émise de la part du camp du prince Andrew, fait remarquer ce jeudi matin le Daily Mail.

Le prince Andrew a déjà nié dans le passé tout acte répréhensible et a fermement maintenu son innocence, affirmant n'avoir aucun souvenir d'avoir rencontré Mademoiselle Roberts.

Le prince Charles, 72 ans, et William, 39 ans, ont forcé le prince Andrew à se retirer de ses fonctions royales en novembre 2019 suite à la diffusion d'une interview désastreuse diffusée sur la BBC dans laquelle il nie tout catégoriquement.

Que va faire le prince Andrew?

Le prince Andrew n'a aucune obligation de se rendre en Amérique pour se défendre contre les allégations qu'il a niées à plusieurs reprises car les tribunaux ne peuvent pas extrader des citoyens dans des affaires civiles. Mais les experts juridiques disent que s'il choisit de ne pas prendre part à cette affaire, le procès pourrait se tenir devant les tribunaux civils en son absence.

Le duc pourrait demander à ses avocats américains d'essayer d'annuler le procès de Virginia Roberts en affirmant qu'il est tout simplement "faux".

Si un juge rejette l'affaire, le prince Andrew n'aura de toute façon pas besoin d'être présent. Mais si un juge décide que l'affaire doit être entendue, un jury civil sera probablement appelé.

Si le duc choisit de ne pas comparaître, le procès pourrait se dérouler en son absence. Si le jury donne raison à Mme Roberts, le prince Andrew pourrait être contraint de payer des dommages-intérêts "en millions et en millions de dollars", développe ce matin un expert dans les colonnes du Daily Mail.

Hier, un initié royal a déclaré au journal: " La famille royale se trouve dans une situation extrêmement difficile et sensible compte tenu de la nature des allégations. Ils sont limités dans ce qu'ils peuvent dire publiquement et maintenant que le duc d'York n'est plus un membre actif de la famille royale, ils sont en fait plutôt limités dans le contrôle qu'ils peuvent exercer sur la situation en privé."

Hier soir, des sources proches de la famille du prince ont exprimé une frustration croissante envers le silence de son équipe juridique face aux médias.

Une réunion de crise a eu lieu ces derniers jours dans la résidence d'été de la Reine en Ecosse à Balmoral. Le prince Andrew y a été aperçu avec son ancienne épouse, Sarah Ferguson. La fille du prince Andrew, Eugenie a également été aperçue à sa descente d'avion. 


 




 

Vos commentaires