En ce moment
 

Richard Berry, accusé d'inceste: Shirel, la fille de Jeane Manson, qui partageait la chambre de Coline, donne sa version des faits

Richard Berry, accusé d'inceste: Shirel, la fille de Jeane Manson, qui partageait la chambre de Coline, donne sa version des faits
(c)FACEBOOK/ISOPIX
 
 

L'acteur Richard Berry est visé par des accusations d'inceste de sa fille aînée, qu'il récuse et sur lesquelles la justice a ouvert une enquête, dans un contexte de libération de la parole des victimes de ces violences sexuelles.

L'enquête préliminaire est ouverte depuis le dépôt le 25 janvier d'une plainte par Coline Berry, 45 ans, dénonçant "des faits de viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur", a précisé le parquet de Paris à l'AFP.

Elle a été confiée à la brigade de protection des mineurs (BPM). Selon une source proche du dossier, la plaignante, née en 1976 de l'union entre Richard Berry et l'actrice Catherine Hiegel, n'a pas été entendue.

Richard Berry, 70 ans, conteste en bloc les accusations et a martelé dès mardi : "je démens de toutes mes forces et sans ambiguïté
ces accusations immondes".

La compagne de Richard Berry à l'époque des faits allégués, la chanteuse américaine Jeane Manson, a réfuté des accusations remontant à 1984-1985, "invraisemblables" selon elle. Et déploré d'être "prise à partie dans un règlement de comptes familial".

"Jamais durant une courte vie commune et à l'occasion des droits de visite restreints de Richard Berry sur sa fille, je n'ai constaté
des comportements inappropriés de celui-ci sur Coline", a-t-elle ajouté dans un communiqué transmis à l'AFP.

De son côté, Coline Berry affirme que sa plainte est "un acte grave, réfléchi et pondéré", après le démenti de son père. La fille de Jeane Manson qui partageait la même chambre que Coline au moment des faits -et que Coline affirme être un témoin capital- a donné sa version des faits. Dans une longue publication postée sur Facebook, elle brise le silence parce que la jeune femme veut mettre un terme à "la situation folle que nous vivons depuis 3 jours", décrit-elle.

Et de poursuivre: "J’avais 5 à 7 ans quand ma mère vivait avec Richard Berry. Après ces deux années en commun, nous ne nous sommes pas revues avec Coline. Sauf depuis presque un an ou je l'ai rencontrer en Israel. Il y a un mois elle a commencé à me harceler pour que je confirme ses mensonges. Je ne le ferai jamais. Il n’y a pas eu de gestes déplacés de Richard. Il n’y a pas eu de jeu sexuel avec lui et ma mère. Jamais. Aucun abus, aucun attouchement, rien. Les mensonges de Coline sont impardonnables. Dans cette affaire, chacun peut avoir un avis, soutenir un proche. Moi j’étais là avec ma mère comme l' atteste Coline. Et je Sais que les accusations de Coline Berry sont fausses du premier au dernier mot."

Coronavirus en Belgique: où en est l'épidémie ce vendredi 5 février ?

Un comité de concertation se tient aujourd'hui: quels sont les points à l'étude? 

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires