En ce moment
 

Valérie Benaïm, trop grosse pour TF1? Dans TPMP, elle se confie sur sa mise à l'écart

Valérie Benaïm, trop grosse pour TF1? Dans TPMP, elle se confie sur sa mise à l'écart
 
 

Valérie Bénaïm s'est confiée sur son licenciement chez TF1. Elle a révélé pourquoi les patrons de la chaîne l'avaient poussée vers la sortie.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste ce jeudi, la chroniqueuse, Valérie Bénaïm, s’est confiée sur les coups bas de sa vie professionnelle. Avant d’être une chroniqueuse emblématique de TPMP, la jeune femme travaillait sur la chaine française TF1. Elle y présentait l’émission « Célébrités » aux côtés de de Benjamin Castaldi.  Après 10 ans passés sur TF1, la jeune femme a été évincée à cause de son physique. "J'étais la première femme enceinte à la télévision. J'avais dit 'Ce n'est pas une maladie, donc je le montre.' Et en l'occurrence, j'avais pris du poids, puisque j'étais une femme enceinte", explique-t-elle.

Quelques mois après son accouchement, elle s’apprête à reprendre le travail et dîne avec un dirigeant de TF1. "Je suis revenue deux mois après, pour travailler. (...) Mais lorsque j'ai été en état de revenir j'ai fait un déjeuner avec un patron dont je tairai le nom. Lequel patron, en fait, faisait le déjeuner, non pas pour savoir si j'étais heureuse, si tout allait bien, mais pour vérifier que j'avais bien retrouvé ma silhouette", raconte-t-elle.

Benjamin Castaldi confirme

C’est aussi ce que témoigne Benjamin Castaldi sur le plateau de TPMP. "On a travaillé ensemble avec Valérie sur TF1. A l'époque, il se trouve qu'elle était enceinte et qu'elle avait pris un peu de poids... Et ce qu'ils m'ont dit à l'époque, je ne dirais pas l'identité de la personne, mais c'est d'une cruauté absolue contre ValérieIls ont dit qu'elle avait trop grossi, qu'elle était horrible à l'antenne et qu'il fallait la sortir", dit le chroniquer hors de lui.

Malgré les années écoulées, la jeune femme peine à oublie cet épisode qu’elle juge odieux. C’était aussi une période compliquée où elle se séparait de son compagnon. "Il y avait un grand bouleversement dans ma vie ! C'est un monde où, quand on gratte un peu, il y a de l'hypocrisie et de la cruauté...", explique la chroniqueuse. Malgré cette période un peu sombre, la jeune femme n’a eu aucun de mal à rebondir sur les antennes de plusieurs chaînes.




 

Vos commentaires