En ce moment
 

Westminster Abbey, église des couronnements, mariages et enterrements

En remontant la nef majestueuse de l'Abbaye de Westminster vendredi 29 avril, Kate Middleton inscrira ses pas dans ceux de bien des épouses royales, dont la reine Elizabeth, mariée et couronnée à l'abbaye.

Ce haut lieu de la monarchie est à la fois celui des couronnements, mariages et enterrements ainsi que le panthéon britannique.
 
Les funérailles de la princesse Diana ont eu lieu à Westminster (1997), ainsi que celles de "Queen Mum", la très populaire mère d'Elizabeth, décédée en 2002 à 101 ans.

Une architecture particulière


A noter que les invités verront pour la plupart la cérémonie sur des écrans placés sur les côtés, l'architecture bien particulière de l'église, où la longue nef est séparée du choeur par une clôture du pierre, les empêchant de voir les mariés et leurs familles.
 
C'est dans l'intimité du choeur que sont assises les familles -la famille royale à droite-, et les invités de marque, comme les autres monarchies ainsi que les futurs mariés, devant l'autel.

Kate rompt avec la tradition

 
Kate a choisi de rompre avec la tradition, en arrivant en voiture et non en carosse à l'abbaye mais elle pourrait suivre l'exemple de la princesse Elizabeth et de sa mère avant elle, en faisant déposer son bouquet de mariage sur la tombe du soldat inconnu.
 
Parmi les enfants de la reine, Anne (avec le capitaine Mark Phillips) et Andrew (avec Sarah Ferguson) se sont mariés à Westminster. Le prince Edward a épousé Sophie Rhys-Jones à la Chapelle Saint George du Château de Windsor, plus intime, tandis que le "mariage du siècle" de Charles et Diana s'était déroulé à la Cathédrale Saint-Paul, plus fastueuse.

Historique de l'Abbaye

 
L'Abbaye de Westminster -comme la Chapelle Saint George- a le statut très spécial de "Royal peculiar", qui la fait dépendre directement de la reine, chef de l'Eglise anglicane, et non d'une paroisse ou d'un évêché.
 
Fondée par des moines bénédictins en 960, l'Abbaye est le lieu officiel des couronnements depuis le sacre de Guillaume le Conquérant en 1066. 38 souverains y ont été couronnés.
 
17 monarques y sont enterrés, aux côtés de 3.000 personnalités, dont Isaac Newton et Charles Darwin. Le "coin des Poètes" abrite les grands noms de la littérature, mais si Charles Dickens et le poète Geoffrey Chaucer y sont bien inhumés, beaucoup d'autres sont simplement honorés, tels Jane Austen ou William Shakespeare.
 
Pendant la guerre, les nombreux trésors de l'Abbaye avaient été mis à l'abri, dont certains dans la station de métro Piccadilly. L'Abbaye a été endommagée par les bombardements du 10 et 11 mai 1941, mais le service religieux ne s'y est jamais interrompu.

La plus haute voûte gothique d'Angleterre a vu défiler la jeune princesse Elizabeth au bras de son époux le prince Philippe, le 20 novembre 194007.
 
En raison de l'austérité de l'après-guerre, le nombre d'invités avait été limité à 2.000, non loin des 1.900 invités au mariage de William et Kate.
 
En revanche, pour son couronnement en 1953, des tribunes et gradins avaient été construits afin de caser 8.251 invités.

Vos commentaires