En ce moment
 

"Le prénom de la fille de Meghan et Harry est un choix stratégique pour sécuriser la marque Sussex"

(c)ISOPIX/TWITTER
 
Meghan et Harry
 

La commentatrice royale Angela Mollard a déclaré mercredi matin sur le plateau du Morning Show en Australie qu'elle pensait que le prince Harry et Meghan Markle avaient nommé leur fille Lilibet "pour garder un lien avec le palais royal."

Cette chroniqueuse royale a qualifié la décision du prince Harry et de Meghan Markle de nommer leur fille Lilibet comme un choix stratégique pour "sécuriser la marque Sussex". 

Le prince Harry et son épouse qui ont décidé de se retirer de la famille royale l'année dernière ont décidé de devenir indépendants financièrement. Ils ont depuis lancé un podcast, participé à l'interview vérité avec Oprah Winfrey et le prince Harry a produit une série sur la santé mentale disponible sur la plate-forme Apple TV. Des contrats qui se signent avec des millions de dollars à la clé, leur assurant de poursuivre un train de vie dans l'enclave des stars de Montecito à Santa Barbara, en Californie.

Angela Mollard a suggéré que le nom Lilibet était un moyen de garantir que le couple reste lié au palais même si leurs titres royaux sont révoqués. Et la commentatrice royale a affirmé qu'elle pensait que les mains de la Reine étaient liées lorsqu'il s'agissait de nommer le bébé, car le couple "aurait pu se plaindre à Oprah" si elle avait dit non.

S'adressant aux animateurs de l'émission du petit-déjeuner, Kylie Gillies et Larry Emdur, Angela a déclaré: "J'imagine qu'ils ont utilisé le nom Lilibet pour sécuriser la marque, la marque Sussex, pour établir ce lien avec le palais."

Et bien qu'elle ait dit qu'elle aimait personnellement le nom, Angela a déclaré qu'elle pensait que c'était "trop ??proche" d'une famille dont le couple avait activement choisi de se distancer.

Elle a poursuivi: "C'est un petit surnom personnel. C'est avec ce nom que Philip appelait Elizabeth. C'est trop proche", rapporte le Daily Mirror.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires