En ce moment
 

"Le prince Harry et Meghan Markle devraient reporter leur interview vérité avec Oprah tant que le prince Philip est à l'hôpital"

(c)ISOPIX
 
Meghan & Harry
 

Des propos tenus par les plus hautes sources royales font état ce matin dans les tabloïds britanniques de la consternation de la famille à royale à l'idée que l'entretien explosif du prince Harry et de son épouse Meghan Markle enregistrée avec Oprah Winfrey soit diffusé alors que le prince Philip, 99 ans, est toujours à l'hôpital dans un état préoccupant.

Dans deux bandes-annonces de cette émission spéciale de 2 heures diffusées ce lundi, Harry explique qu'il redoutait que Meghan subisse le même sort que sa mère Diana et craignait que "l'histoire se répète".

Meghan se voit également poser cette question: pourquoi estime-t-elle que son temps en tant que duchesse était "presque insurmontable"?

Les amis de la célèbre animatrice de talk-show, Oprah Winfrey, répètent depuis deux semaines à qui veut l'entendre que cette interview est la meilleure qu' Oprah n'est jamais réalisée, et qu'aucun sujet n'a été interdit. Elle sera diffusée entièrement sur CBS le 7 mars.

De son côté, le prince Philip est hospitalisé depuis quinze jours pour une infection. Hier, il a été transféré à St Bartholomew’s, à Londres, pour des tests et des observations pour des problèmes cardiaques préexistants, a déclaré le palais de Buckingham.

La famille royale est très inquiète pour l'époux de la Reine, selon des sources citées par le journal du Sun. Son transfert d'hôpital suggère que son état est préoccupant. Mais de toutes façons quand quelqu'un du grand âge du duc d'Édimbourg - 99 ans - est hospitalisé, il y a toujours des incertitudes.

Ce mardi matin, les observateurs royaux se demandent si la diffusion de cette interview va être maintenue quoiqu'il arrive. Les regards se tournent une fois de plus vers Harry et ce qu'il va décider de faire.

Dans le Daily Mirror,  une source interne à la chaîne de télévision CBS explique qu'il n'y a aucune chance que cette interview soit reportée: "CBS a déjà vendu des écrans publicitaires pour plusieurs millions de dollars autour de l'interview, mais les patrons sont tout à fait conscients que la santé du duc est fragile."

Et de conclure: "Mais ils ne doivent rien à la famille royale, bien que certains se sentent comme s'ils le faisaient envers Harry et Meghan. Si l’état de Philippe s’aggravait, la diffusion de cette interview reviendrait à déclencher une bombe diplomatique. Ce serait extrêmement insensible et extrêmement irrespectueux."


 

 




 

Vos commentaires