En ce moment
 

"Meghan Markle a claqué la porte au nez de Kate", rétorquent ce matin des aides du Palais

(c)ISOPIX
 
 

Dimanche soir dans une interview explosive historique, Meghan Markle a expliqué à l'animatrice Oprah Winfrey que le "tournant décisif" de sa relation avec la famille royale a été "lorsque des articles mensongers ont été publiés dans les tabloïds britanniques concernant une dispute avec sa belle-soeur, la duchesse de Cambridge". Ces articles portaient sur la question de savoir si les demoiselles d'honneur à son mariage avec le prince Harry devaient porter des bas. 

Les rumeurs de l'époque suggéraient que "l'ouragan Meghan" et son comportement difficile avaient fait pleurer Kate.

Laissant la première de nombreuses bombes dans l'interview, Meghan a déclaré à Oprah qu'en fait, "l'inverse s'est produit".

Et de compléter: "Et je ne dis pas cela pour dénigrer qui que ce soit, parce que c'était une semaine vraiment difficile avant le mariage, et elle était bouleversée par quelque chose, et elle s'est ensuite excusée, et elle m'a apporté des fleurs et une note d'excuse et elle a fait ce que j'aurais fait si je savais que je blessais quelqu'un. Pour en assumer la responsabilité".

"Les articles avec Kate - ce qui ne s'est pas produit - étaient vraiment, vraiment difficiles à accepter et je pense que c'est là que tout a vraiment changé", a estimé Meghan.

Alors que Meghan Markle a déclaré dans cette interview explosive qu'elle avait "pardonné" à Kate, des sources ont déclaré au Times que ce n'est pas vrai. Meghan Markle "a claqué la porte à la figure de Kate" lorsque la duchesse de Cambridge a apporté un bouquet de fleurs à Nottingham Cottage le lendemain pour s'excuser.

Et de révéler la source du conflit: Kate a expliqué à Meghan que le protocole voulait que les enfants d'honneur portent des collants alors que Meghan n'en voulait pas.

Buckingham Palace n'a pas encore réagi officiellement à cette interview.


 




 

Vos commentaires