En ce moment
 

"Meghan Markle était convaincue qu'il y avait une théorie du complot contre elle au sein de la famille royale et s'est rapidement isolée de tout le monde"

 
 

Alors que cela fait 2 mois que le duc et la duchesse de Sussex ont quitté la famille royale, certains tentent encore de comprendre les raisons de ce départ. Selon une source citée par le Daily Mail, Meghan Markle, dès son arrivée dans la famille royale était "convaincue qu'il y avait une théorie du complot contre elle" au sein du staff de Buckingham Palace, développe ce matin un expert royal dans la presse britannique. 

Et l'une de ses amies de s'épancher sur le ressenti de la duchesse. Meghan se sentait comme "une étrangère depuis le début'' dans la "Firm".

S'adressant à la rédactrice royale Katie Nicholl pour le journal "The Times", cette source proche de la duchesse développe: "Elle était convaincue qu'il y avait un complot contre elle et elle s'est donc isolée complètement lorsque Harry et elle ont déménagé à Frogmore".

Et de poursuivre: "Je pense qu'elle s'est sentie comme une étrangère dès le départ. Ce n'était pas la vie à laquelle elle était habituée et elle voulait sortir de cette institution le plus vite possible."

Selon une autre amie, les premiers mois après la naissance d'Archie ont été particulièrement difficiles pour la duchesse: "Elle se sentait terriblement seule à Windsor et «insatisfaite» par le devoir royal".

"Ses amis étaient très inquiets pour elle. Ils craignaient que Meghan ne s'épuise alors qu'elle s'est jetée dans deux énormes projets: éditer en tant qu'invitée le numéro de septembre de Vogue et lancer la collection de vêtements Smart Works, pour donner confiance aux femmes qui cherchaient du travail et qui avaient été absentes longtemps du domaine de l'emploi", raconte cette source.

Selon cette même source, "le prince Harry rencontrerait des difficultés à s'adapter à sa nouvelle vie à Los Angeles. Il se sent seul et n'a pas de travail."




 

Vos commentaires