En ce moment
 

Après son hospitalisation, les malheurs de la reine Elizabeth II continuent: un état dont elle est cheffe vote pour une nouvelle présidente

Après son hospitalisation, les malheurs de la reine Elizabeth II continuent: un état dont elle est cheffe vote pour une nouvelle présidente
© ISOPIX
 
Elizabeth II
 

Hospitalisée récemment, la reine Elizabeth II a rapidement pu regagner le château de Windsor. Mais les malheurs ne semblent pas s’arrêter. La Barbade – petit état des Caraïbes et ancienne colonie Britannique dont la souveraine était jusqu’à alors cheffe d’État – vient d’élire une nouvelle présidente pour sa future république.

La reine Elizabeth II passe décidément une année 2021 particulière… Après la tourmente causée par les révélations du prince Harry et de Meghan Markle sur la famille royale, le décès de son époux le prince Philip et sa récente hospitalisation… les malheurs ne semblent pas s’arrêter. La souveraine britannique de 95 ans perdrait-elle de son influence ?

Ce mercredi 20 octobre, la Barbade – un petit état des Caraïbes et ancienne colonie britannique dont la reine était jusqu’à présent la cheffe d’État – a élu une nouvelle présidente pour sa république. A partir du 30 novembre prochaine, Elizabeth II n’y sera donc plus la cheffe d’État. "La gouverneure générale Dame Sandra Mason a été élue à l’unanimité par le Parlement pour devenir la première présidente de la Barbade", a indiqué The Barbados Avocate.

L’an dernier, ce petit état toujours membre du Commonwealth avait décidé de ne plus reconnaître la reine d’Angleterre comme sa cheffe d’état. Et à un mois de devenir une République, la décision a finalement été actée lors de ces récentes élections. D’après le média britannique The Guardian, d’autres pays du Commonwealth pourrait suivre le mouvement… notamment la Jamaïque.


 

 




 

Vos commentaires