En ce moment
 

Après un an de critiques, Meghan Markle craque: "C'était misogyne, raciste et très violent"

Après un an de critique, Meghan Markle craque:
©Twitter @Sussexroyal
Meghan Markle

La décision du prince Harry et de Meghan Markle fait la une de tous les médias britanniques et internationaux. Les critiques envers le couple sont très violentes, parfois non justifiées selon certains observateurs.

La grande majorité des médias ont parlé hier de la bombe lâchée par le prince Harry et Meghan Markle. Ils veulent prendre du recul en tant que membres seniors de la famille royale. Les médias britanniques ont eu la dent dure selon certain, "Harry et Meghan ont pressé le bouton de l’arme nucléaire", dit le Daily Mail. "Un geste jugé irresponsable" du côté du consultant britannique en relations publiques, Richard Fitzwilliams.

Dans l'émission C à Vous sur France 2, Anne-Elisabeth Lemoine recevait Adélaïde de Clermont-Tonnerre, directrice de la rédaction de Point de vue. La journaliste a parlé d'une décision maladroite, mais pas choquante. "C'est contreproductif pour eux. On voit bien dans leur communiqué qu’ils ne savent pas très bien où ils veulent aller, comment ils veulent faire. Quel besoin de précipiter les choses, je ne crois pas que ce soit favorable pour eux."

Dans le Daily Mail, la journaliste Sarah Vine est beaucoup plus dure: "C’est presque comme si rien ne comptait pour ce couple en dehors de son bonheur immédiat et de sa satisfaction personnelle. Comme s’il était incapable de voir au-delà de sa propre petite bulle de privilèges." Il est vrai que la devise de la famille royale britannique par rapport aux médias est: "Never complain, never explain" (ne jamais se plaindre, ne jamais se justifier), et Meghan et Harry ont du mal à s'y résoudre.

La journaliste arrondi tout de même les angles: "Je ne crois pas qu’on peut imaginer ce que c’est. Même si elle était déjà une star, on sous-estime l’ampleur des critiques qu’elle a subies. C’était d’une violence extrême, d’une misogynie crasse. Pourquoi ce serait elle la responsable de tout? C'était misogyne, raciste et très violent."

Elle rappelle néanmoins que Kate Middleton a subi la même spirale de critique que Meghan: "Elle a été idolâtrée au moment de son mariage, ensuite on a dit qu’elle avait fait des travaux qui coûtaient beaucoup trop cher, qu’elle était mal habillée, ses jupes étaient soit trop courtes soit trop longues, qu’elle n’était pas assez royale. La reine a dû lui envoyer sa styliste. Ensuite on a dit qu’elle était habillée de manière trop conventionnelle. Ils ont tous traversé ces moments de désamour sauf qu’ils n’ont pas jeté l’éponge. Meghan a dit très tôt : ‘J’ai vraiment essayé.’ Elle a essayé un an, c’est pas très long."

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 

Vos commentaires