En ce moment
 

Beatrice et Eugenie FURIEUSES contre William: cet affront qu'elles ne pardonnent pas

Beatrice et Eugenie FURIEUSES contre William: cet affront qu'elles ne pardonnent pas
© Isopix
 
 

Les princesses Beatrice et Eugénie ont été furieuses lorsque leur cousin le Prince William a snobé leur mère Sarah Ferguson et ne l'a pas invitée à son mariage, rapporte le Daily Mail.

La sœur de Beatrice, Eugenie, serait l'un des rares membres de la famille royale à être encore en bons termes avec le prince Harry. Lors de ses deux derniers voyages au Royaume-Uni, il a séjourné à Frogmore Cottage, la propriété de Windsor qu'il a prêtée en permanence à Eugenie et à sa famille. Cependant, la relation amicale entre le frère de Harry, William, et les sœurs York ne serait plus la même.

Alors que le duc de Cambridge multiplie ses obligations royales et ses apparitions publiques en vue de son futur rôle de monarque, ses cousines s'éloignent progressivement.

D'autres pensent que la famille York est peu à peu écartée de la famille royale en préparation de la "monarchie allégée" du prince Charles, une restructuration de la firme qui la limitera aux seuls héritiers immédiats.

William et son épouse Kate, duchesse de Cambridge, ont semblé adopter cette mentalité lorsqu'ils ont établi leur liste d'invités pour leur mariage également.

Lorsqu'ils ont décidé de ne pas inviter la mère de Béatrice et d'Eugénie, Sarah Ferguson, à leurs noces en 2011, les York auraient été furieux.

Sarah - affectueusement connue sous le nom de Fergie - n'a pas été conviée en raison de sa séparation avec le prince Andrew dans les années 90, qui l'a fait renoncer à son statut royal.

Dans la Daily Mail, la commentatrice Catherine Ostler en a dit plus sur la situation. "Indépendamment des actions de leur mère, on pourrait certainement pardonner à Beatrice et Eugenie d'être d'accord avec ceux qui pensent qu'il était un peu mesquin de la part de William, qui contrôlait la liste des invités, de l'humilier ainsi".

Elle a aussi expliqué que le petit ami de Beatrice, Dave Clarke, a également été exclu de la liste des invités.

Catherine Ostler a également affirmé que le mariage n'était que le début des tensions entre les sœurs York et Kate. Ces tensions sont "enracinées dans bien plus qu'une simple compétitivité vestimentaire", et que Beatrice et Eugénie pensaient que la duchesse de Cambridge recevait un "traitement préférentiel" du reste de la famille royale.




 

Vos commentaires