En ce moment
 

Décès d'Elizabeth II: Harry et William marchent ensemble derrière le cercueil de leur grand-mère (vidéo)

Décès d'Elizabeth II: Harry et William marchent ensemble derrière le cercueil de leur grand-mère
© Isopix
 
Elizabeth II
 

Charles III et ses frères et soeur marchent en tête. Suivent, malgré leur brouille, les princes William et Harry. Unie dans le deuil, la famille royale accompagne Elizabeth II à travers le coeur de Londres, devant des milliers de personnes souvent émues aux larmes.

A l'image d'une période d'hommages réglée au millimètre et chargée de symboles et traditions historiques, le cortège démarre à exactement 14H22 (13H22 GMT) du palais de Buckingham et la défunte souveraine quitte pour la dernière fois l'édifice où elle a grandi puis qui est devenu sa résidence officielle de monarque pendant plus de 70 ans.

Au rythme précis de 75 pas par minute, typique des funérailles, le cortège s'élance sur le Mall, la grande avenue de près d'un kilomètre où, il y a un peu plus de trois mois une foule joyeuse célébrait le jubilé de platine de la reine, pour ses 70 ans de règne.

Silence et recueillement accompagnent cette fois le cercueil de la monarque adorée des Britanniques. Derrière lui, le roi Charles III, la princesse Anne et les princes Andrew et Edward, suivis de trois de ses petits-enfants, dont les princes William et Harry, pour la deuxième fois publiquement côte-à-côte depuis le décès de la reine, jeudi dernier.

L'image rappelle, 25 ans plus tôt, le jour où les deux garçons, bien plus jeunes, avaient marché avec leur père derrière le cercueil de leur mère Diana, bouleversant le monde entier.

Derrière le cercueil, en costume civil, le prince Andrew tranche avec ses frères et soeurs, en uniforme. Le duc d'York a été banni de la monarchie et ses titres militaires lui ont été retirés en début d'année après avoir été au coeur d'un scandale, accusé d'abus sexuel sur une jeune fille de 17 ans.

Couronne impériale et dahlias blancs

Placé sur un affût de canon de la Royal Horse Artillery, le cercueil est drapé de l'étendard royal sur lequel sont posées la couronne impériale sur un coussin violet ainsi qu'une gerbe de fleurs, composée de roses et de dahlias blancs, ainsi que de feuillages provenant des pins, lavandes et romarins des jardins des résidences royales de Balmoral et Windsor.

Chaque minute, un coup de canon tiré depuis Hyde Park tout proche et la cloche de Big Ben viennent ponctuer la procession.
Devancé par des policiers à cheval, et escorté de militaires de différents régiments, le cortège funèbre avance lentement sous un léger soleil, au son des cuivres de l'orchestre du corps des Royal Marines, jouant des marches funèbres de Beethoven, Chopin et Mendelssohn.

Applaudissements et pleurs

Dans la foule contenue derrière des barrières et surveillée par des policiers tournant le dos au Mall, certains pleurent au passage du cortège. Beaucoup n'ont pas pu rejoindre le Mall pour voir passer la procession et la suivent sur des écrans géants installés dans la capitale.

"Je me souviens quand le roi Georges VI est mort... Je n'étais pas venu, mais j'ai vu les photos dans le journal et le film de la procession au cinéma. Aujourd'hui, je voulais vraiment être ici et voir", raconte à l'AFP Ian Gammie un retraité de 79 ans venu avec son épouse.

"D'une certaine manière c'est un devoir d'être ici à la procession, après tout ce que la reine a fait pour le Royaume-Uni et le monde", estime aussi David Valentine, 48 ans, venu de Manchester avec sa mère.

Des applaudissements saluent la procession au niveau de la place Horse Guards Parade, puis dans l'avenue menant au Parlement, où le cortège passe devant la statue de Winston Churchill, premier Premier ministre de la reine Elizabeth II.

Après une marche d'une quarantaine de minutes, le cortège pénètre enfin dans le palais de Westminster, siège du Parlement britannique. Huit porteurs soulèvent alors le cercueil, entrent dans Westminster Hall, la plus ancienne salle du Parlement, et le déposent sur le catafalque drapé de violet, accompagnés par des chants religieux qui résonnent dans l'immense édifice.

C'est ici que le public pourra se recueillir devant le cercueil fermé d'Elizabeth II jusqu'au matin des obsèques, lundi, et faire ses derniers adieux à la monarque à la longévité sans équivalent dans l'histoire du Royaume-Uni.


 

Vos commentaires