En ce moment
 

Décès de la reine Elizabeth II: que représente la "couronne impériale" posée sur son cercueil?

Décès de la reine Elizabeth II: que représente la "couronne impériale" posée sur son cercueil?
© Reuters
 
Elizabeth II
 

La "couronne impériale d'État", ou couronne impériale, posée sur un coussin violet sur le cercueil d'Elizabeth II lors de la procession l'emmenant vers Westminster, est un joyau serti de pierres précieuses parmi les plus célèbres du monde.

Edifiée sur un cadre en or et l'intérieur garni d'une toque de velours pourpre, la couronne impériale est ornée de 2.868 diamants, et de nombreuses pierres précieuses, dont 17 saphirs, 11 émeraudes et 269 perles.

Symbole de la monarchie et du pouvoir divin du souverain, elle est portée par le monarque à sa sortie de l'Abbaye de Westminster juste après son couronnement, mais c'est la couronne de Saint-Edouard, deux fois plus lourde avec ses 2 kg, que l'archevêque de Canterbury pose sur la tête du souverain durant la cérémonie à l'intérieur de l'abbaye.

Fabriquée en 1937 par le joaillier de la couronne Garrad & Co pour le roi Georges VI, elle reprend le modèle de celle de la reine Victoria, créée en 1838, avec sa base en fourrure d'hermine.

Parmi les nombreux gemmes qui l'ornent figure notamment sur le devant un gigantesque diamant de 317 carats, le Cullinan II, aussi connu sous le nom de "deuxième étoile d'Afrique", relié au "Saphir de Stuart" à l'arrière par une frise ajourée parsemée de huit émeraudes et huit saphirs entre deux rangées de perles.

Deux arcs sertis de diamants et de perles, dont la base à l'avant est ornée du "Rubis du Prince noir", en réalité une impressionnante spinelle, entourent la toque. A leur intersection en haut de la couronne sont suspendues quatre perles en forme de poires dans des coques en diamants roses, connues sous le nom de "Boucles d'oreilles de la reine Elizabeth".

Au dessus s'élève une sphère pavée de brillants, surmontée d'une croix sertie en son centre du très ancien "Saphir de Saint-Edouard", dont on présume qu'il appartenait déjà à Edouard le confesseur, arrivé sur le trône d'Angleterre en 1042. Quatre fleurs de lys, chacune sertie d'un rubis, sont également disposées entre les arches.

Des plaques sur l'envers du "Rubis du Prince noir" et du "Saphir de Stuart" sont gravées pour commémorer l'histoire de la Couronne.

Gardée à la Tour de Londres avec les autres Joyaux de la Couronne britannique, la couronne impériale, haute de 31,5 cm, était arborée chaque année par la reine Elizabeth II lors de la cérémonie d'ouverture de la session du Parlement. Elle ne la portait pas lors des dernières années, en raison de son poids.

Le terme "couronne impériale d'État" remonte au XVe siècle lorsque les monarques anglais ont choisi une conception de couronne fermée par des arcs pour démontrer que l'Angleterre n'était soumise à aucune autre puissance terrestre, selon le Royal Collection Trust qui supervise la Collection Royale de la famille royale britannique.


 

Vos commentaires