En ce moment
 

Dossier Royal: Meghan, enceinte ou pas? Les indices qui ne trompent pas

Dossier Royal: Meghan, enceinte ou pas? Les indices qui ne trompent pas

Comme chaque vendredi, notre chroniqueur Patrick Weber revient sur l'actualité du gotha dans son dossier royal. Cette semaine, il est consacré à la nouvelle duchesse de Sussex et à la grande annonce qu'attend le Royaume-Uni.

Meghan veut un bébé… et vite !

C’est même une priorité pour elle.

Il y d’abord l’âge, bien sûr. A 37 ans, Meghan estime qui est temps pour elle de franchir le pas et de devenir maman. Mais l’horloge biologique n’est pas la seule raison de son envie de pouponner. Meghan est une battante qui a toujours fait passer sa carrière avant sa vie privée. La jeune femme est ambitieuse et elle ne le cache pas. Elle n’a pas hésité à s’éloigner de sa famille et de son mari quand les réalités professionnelles l’exigeaient. Aujourd’hui, sa nouvelle position fait d’elle une épouse et une (future) maman.

C’est la trajectoire logique pour une ‘princesse’. Les mauvaises langues affirment même que cela fait partie du job. Mais attention, ce bébé, Meghan ne le veut pas pour remplir son rôle au sein de la monarchie, elle le souhaite pour couronner son accomplissement personnel de femme. Elle qui a connu une jeunesse mouvementée compte donner à son (ou à ses) enfant(s) la stabilité d’une famille heureuse et un couple de parents amoureux. Bref, les hochets et les bavoirs sont déjà commandés.

Meghan aime les robes baby-bump !

Elle est devenue la robe la plus célèbre du monde.

Le département marketing de la marque Jason Wu n’aurait jamais imaginé un pareil buzz ! On savait que Meghan était une fidèle du jeune prodige de la mode. Jason Wu (né le 27 septembre 1982 à Taipei) est un styliste d'origine canadienne et taïwanaise qui vit à New York. Il est surtout célèbre pour avoir habillé à plusieurs reprises la Première dame des États-Unis Michelle Obama. Et à présent Meghan avec une robe dont on n’a pas fini de parler. Le modèle bleu à volant est un modèle ample qui a la particularité de ‘bouffer’ un peu au niveau du ventre. Il n’en faut pas plus pour lancer la rumeur.

Reporters_26923448

Meghan s’est bien gardé de la commenter. Elle ne confirme ni ne nie. Conformément à la bonne vieille règle du « qui ne dit mot consent », les tabloïds et les sites people s’en donnent à cœur joie. Et pendant ce temps, les commerciaux de Jason Wu se frottent les mains !

Meghan veut choisir sa nounou !

Et c’est maman qu’elle attend.

Plus que quelques semaines de patience et Doria Ragland quittera les USA pour aller vivre en Angleterre. Cela fait déjà quelque temps qu’on nous annonce ce déménagement comme une volonté de la mère de Meghan de se rapprocher de sa fille. Elle a d’ailleurs déjà fait le voyage pour réconforter Meghan qui affrontait les attaques de son père par médias interposés. Mais il semble bien que l’arrivée de Doria soit directement liée au projet de maternité de Meghan. L’épouse de Harry refuse qu’une nounou s’occupe de son futur bébé.

C’est même insupportable à ses yeux. Elle fait confiance à sa mère qui suivrait même des cours (à domicile) pour apprendre toutes les méthodes d’éducation des nourrissons. Doria Ragland est professeure de yoga et spécialisée dans le yoga prénatal. Elle semble parfaitement indiquée pour jouer ce rôle… qui deviendra aussi son nouveau job. De son côté, Harry n’y trouve rien à redire. Il s’entend très bien avec sa belle-mère !

Harry sera le plus cool des papas !

Le prince attend ce jour avec impatience.

Harry a toujours aimé les enfants. Chaque fois qu’un de ses amis est devenu papa, il s’est précipité pour voir le bébé et féliciter les parents. Il est devenu littéralement tonton-gâteau avec les enfants de son frère William. Et surtout, il s’est engagé dans la protection des enfants d’Afrique Australe, notamment à travers son action au Lesotho. Il s’investit dans l’association Sentebale et il suffit de le voir avec les plus petits pour comprendre qu’il trouve toujours les mots et les attitudes justes. Il n’y a pas de problème de langue ni de génération, il a le feeling juste, c’est tout.

Pour autant, il lui reste encore à devenir papa lui-même et il ne cache pas son impatience à ce propos. Harry a trop souffert quand il était petit pour ne pas vouloir voler à ses propres enfants leurs plus belles années. Sans disputes, sans courses avec les paparazzis, sans jalousies et, bien sûr, sans drames. Harry en est convaincu, il sera le plus cool des papas.

Pourquoi Meghan sera une autre maman que Kate !

La future reine est plus traditionnelle.

Depuis qu’elle est maman, Kate a accepté de respecter les règles de la monarchie. Certes, elle passe beaucoup de temps avec ses enfants et des heures à les photographier ou à les dessiner. William lui-même a révélé qu’elle était une maman extraordinaire. Mais Kate a aussi accepté les absences liées à son statut, les exigences scolaires et, of course, l’engagement d’une nounou parfaite sous tous rapports.

Meghan a eu une éducation américaine et elle ne laissera personne lui barrer le chemin de ses enfants. L’éducation sera une affaire de famille et son fils (ou sa fille) ne deviendra pas un petit Lord Fauntleroy à la sauce Windsor. Il y a fort à parier que Meghan lui composera une éducation mi-américaine, mi-british… ce qui sera une première dans la famille royale ! Personne ne s’y opposera puisque la famille royale a confié au jeune couple la lourde tâche de représenter l’Angleterre dans le monde et le Commonwealth. Leur famille sera un point de rencontre entre le vieux et le nouveau monde.

Par Patrick Weber
Chroniqueur royal RTL


Retrouvez-moi tous les soirs dans « On refait le monde » sur Bel RTL à 18h30

Vos commentaires