En ce moment
 

Elle monte en rose et descend en vert: la reine Mathilde a réussi à se changer dans le train en marche

Elle monte en rose et descend en vert: la reine Mathilde a réussi à se changer dans le train en marche
© Belga

Les navetteurs pressés transitant mardi matin par la gare du Luxembourg, dans le quartier européen de Bruxelles, ont dû se demander ce qui valait un tel déploiement de force. La fanfare militaire jouant la Brabançonne à l'entrée du bâtiment leur a peut-être mis la puce à l'oreille: le couple royal ne devait pas être loin.

Et de fait, le roi Philippe et la reine Mathilde sont arrivés peu avant 8h pour prendre un train spécial qui doit les conduire, en trois heures tout de même, au Grand-Duché de Luxembourg où ils ont entamé mardi une visite d'État de trois jours, la dixième pour les souverains et la cinquième en Europe.

Un petit détail de cette journée n'est pas passé inaperçu... La Reine a réussi à se changer dans le train en marche en direction du Luxembourg. Au moment de monter dans le train, Mathilde portait une tenue rose.

 
 Trois heures plus tard, elle était vêtue de vert en arrivant sur le quai de la gare de Luxembourg. En descendant du train, le couple royal a été accueilli chaleureusement par le grand-duc Henry.
 

Après les honneurs militaires, les hymnes nationaux, le passage en revue des troupes ainsi que la présentation des autorités luxembourgeoises et des délégations respectives, une entrevue a eu lieu au Palais grand-ducal.

Le programme s'est poursuivi, pour les souverains belges, par le dépôt d'une couronne de fleurs au monument national de la Solidarité luxembourgeoise, en présence notamment du Premier ministre Xavier Bettel, suivi de rencontres avec différents représentants politiques grands-ducaux et d'une séance académique à l'Hôtel de Ville. Un dîner de gala a clôturé cette première journée essentiellement protocolaire.

Vos commentaires